Nouveau l'evolution de la critique littéraire

Pages: 8 (1866 mots) Publié le: 21 mars 2013
L'Evolution de la critique littéraire d'Aristote jusqu'à la critique structurale
Définition
La critique littéraire est une discipline qui s'intéresse aux genres littéraires et au tous les genres confondus. Il vise à imposer les règles prescrites pour aboutir à une belle œuvre littéraire. La tendance perspective est issue de la philosophie d'Aristote qui a écrit la Poétique, œuvre théorique oùil impose des règles classiques, qui font l'objet de juger la qualité des productions des écrivains. Un chef-d’œuvre est l'œuvre qui respecte la perspective d'Aristote. La Poétique D'Aristote a dominé le champ littéraire de 335 AJC jusqu'aux années 20 du 19 e siècle. Cette persistance est due à la reformulation de La Poétique par d'autres théoriciens parmi eux Boileau qui est devenu le guide, l'amiet le censeur de l'écrivain pour produire des chefs-d’œuvre.

I) LES REGLES CLASSIQUES IMPOSEES PAR ARISTOTE

Ces règles sont appliquées surtout au niveau du théâtre :

L’Unité de temps et de lieu
L’usage du même ton dans la bouche de tous les personnages
L’usage de l'alexandrin
L’usage des héros mythologiques ou prestigieux
La catharsis se base sur l'utilité dudéveloppement d'une passion pour purifier les âmes du spectateur
La séparation des genres : tragique et comique
La bienséance et la vraisemblance
La forme fixe de 5 actes.

Shakespeare est le précurseur d'un nouveau drame qui s'oppose à l'idéalisme d'Aristote. Racine et Shakespeare de Stendhal montre le génie de Shakespeare par rapport à la création de nouvelles formes et de nouvellestendances qui se mettent en rupture avec le classicisme d'Aristote.
II) LA RUPTURE AVEC LES REGLES CLASSIQUES : LE DRAME ROMANTIQUE
Cette rupture est caractérisée par le refus des règles classiques. Le D.R refuse les deux unités de lieu, car le lieu est considéré comme un témoin géographique, et unité de temps car chaque action a une durée précise pour son déroulement.
-Le refus de l'usage dumême ton dans la bouche de tous les personnages, dont les principaux sont marginaux.
-Le refus de la Catharsis car le théâtre sert à transcrire la réalité sans aucun intérêt pédagogique.
- la rupture avec la règle fixe de 5 actes.
- la rupture avec la bienséance.
- Le refus du théâtre manichéen

III) L'histoire littéraire comme procédé important dans la critique littéraire.
Il fautexpliquer l'œuvre non pas en fonction de son respect aux règles de la poétique. Mais, en fonction des conditions socio-historiques.

Mme de Staël : elle s'attaque à l'idéalisme d'Aristote en examinant l'œuvre à travers trois fonctions : 1) Climat 2) Religion 3) institution idéologique. Elle veut également expliquer l'œuvre en fonction de la sociopolitique.
Saint Beuve : l'auteur est lemédiateur entre la société et la littérature. Ses convictions, ses événements qu'il a vécus, ses circonstances participent à la création de son œuvre. C'est le Biographisme.
Hyppolithe Taine : il faut dépasser le biographisme, en se basant sur la « faculté maîtresse » qui est le résultat de trois causes : 1) la race 2) le milieu 3) l'époque.
LANSON : il trouve que la démarche de Taine délaissel'individualité de l'oeuvre. Alors, il suggère une autre théorie basée sur trois étapes :
1) le point de vue philologique : le critique doit examiner les différentes situations du texte (initial, médial, final). C.-à-d., il doit repérer toutes les éditions de l'édition prinèpe à l'édition finale
2) le critique doit rassembler ces textes selon leur appartenance aux mouvements, aux écoles etaux genres.
3) le critique doit lier les textes à l'histoire des idées pour savoir comment une pensée se déroule à travers.
Par exemple Stendhal considère l'idée de la prison comme une liberté pour l'individu qui permet à ce dernier d'accéder à lui-même.

IV) Les Herméneutiques :
L'Hermès en mythologie grecque est la divinité qui guide les âmes mortes au Salut. Par...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Critique littéraire et une autre critique littéraire
  • Critique littéraire
  • Critique littéraire
  • Critique littéraire
  • critique littéraire
  • La critique litteraire
  • Critique littéraire
  • critique littéraire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !