Nouveaux acteurs, nouveaux enjeux

Pages: 8 (1936 mots) Publié le: 11 janvier 2011
LES CRISES FINANCIÈRES :
PLUS ÇA CHANGE, PLUS C'EST LA MÊME CHOSE
Michel Aglietta
Université de Paris X Nanterre
Les crises s'inscrivent dans des cycles financiers où interagissent l'endettement et le mouvement des prix d'actifs. L'expansion financière dérape lorsque le crédit n'est plus fondé sur les perspectives de revenus des emprunteurs mais sur l'anticipation de la valeur de leurrichesse. Le cercle vicieux est exacerbé par la valorisation «  mark to market  », par les règles prudentielles procycliques et par le transfert des risques bancaires via la titrisation et les produits dérivés. Toutes les crises des deux dernières décennies présentent ces caractéristiques. Elles se distinguent par leur gravité selon que les bilans bancaires sont ou non fragilisés. La crise actuelle estde ce point de vue fort sérieuse. Elle a en commun avec celle des années 1930 pour effet de provoquer une restriction de l'offre de crédit et une augmentation durable de son coût.
Dans une comparaison statistique des crises financières survenues dans les trente dernières années dans les pays développés – et ayant impliqué les banques –, Carmen Reinhart et Kenneth Rogoff (2008) soulignent lasimilitude des processus qui précèdent les crises : forte montée des prix immobiliers, progression rapide du ratio dette du secteur privé/PIB, détérioration de la balance courante. Ces résultats confirment plusieurs études de la Banque des règlements internationaux (BRI) sur les indicateurs macroéconomiques avancés des crises. La récurrence des crises scande le cycle financier qui conduit le capitalismede bulle en bulle. C'est pourquoi les crises ont une logique commune : l'emballement du crédit qui finance l'espoir d'enrichissement par la hausse du prix d'au moins un actif sur lequel se polarise la spéculation.
Le plus comique dans l'affaire est que, dans chaque vague d'engouement financier, une vaste population d'analystes, d'experts, de professionnels et de politiques explique que, cettefois, c'est différent. Les innovations techniques ou financières justifient les espoirs de profit et garantissent que l'expansion financière est solide et que le cycle financier est vaincu par la flexibilité des marchés. En effet, si les crises reviennent toujours, les sources de perturbation, les risques méconnus ou sous-estimés, les canaux de contagion et les failles dans la régulationprudentielle ne sont pas les mêmes d'une crise à l'autre. En polarisant leurs attentions sur les détails, les acteurs de la finance ignorent les permanences de l'histoire.
Les crises se lovent dans un cycle financier endogène
Dans son histoire minutieuse des crises financières, le grand historien Charles Kindleberger (1996) a identifié la récurrence des cycles financiers. Ils n'ont pas de régularitéquantitative précise dans leur périodicité et dans leur amplitude mais ils ont une cohérence interne faite de l'enchaînement de cinq phases :
* L'essor. Cette phase suit une récession ou au mieux un ralentissement conjoncturel. La croissance est robuste parce que alimentée par l'investissement réel. Celui-ci est financé par l'expansion du crédit qui reste en ligne avec la progression des revenus,laquelle crée des anticipations optimistes qui entraînent la hausse des prix d'actifs.
* L'euphorie. Elle est caractérisée par le processus circulaire de l'emballement du crédit par rapport aux revenus et de l'accélération de la hausse des prix des actifs. Ce phénomène se transmet entre les pays si les mouvements de capitaux sont libres. Il aboutit au surendettement par rapport aux capacités deservir la dette et à la sous-évaluation concomitante du risque.
* Le paroxysme et le retournement. Les fragilités s'insinuent dans les bilans au fur et à mesure que les leviers d'endettement s'accroissent et ne se soutiennent plus que par la hausse spéculative des valeurs mises en garantie. À l'approche du pic, le processus devient vulnérable à un événement catalytique fortuit qui retourne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Concurrence nouveaux acteurs
  • LES NOUVEAUX ACTEURS DE LA FINANCE
  • Nouveaux enjeux du nucleaire
  • Nouveaux enjeux commerce international
  • Les nouveaux enjeux du nucléaire
  • La place des nouveaux acteurs dans les relations internationnales
  • Les nouveaux enjeux de la vente à distance
  • Nouveaux enjeux économiques de l’environnement international

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !