Nouvelle

2180 mots 9 pages
TABLES DES MATIÈRES

INTRODUCTION 1

1. Description de la nouvelle 2

2. Analyse de la nouvelle. 2

2.1 Le personnage principale. 2
2.2 Lieux principaux 3
2.3 Le temps 4
2.4 Le narrateur 4
2.5 L'intrigue 5

3. Appréciation critique 5

CONCLUSION 7

ANNEXE : Récit intégral 8

BIBLIOGRAPHIE 19

INTRODUCTION

Selon Tzvetan Todorov, un théoricien de la littérature, «le fantastique ne serait présent que dans l’hésitation entre l'acceptation du surnaturel en tant que tel et une tentative d’explication rationnelle». En effet, un récit à caractère fantastique débute à la façon d’une histoire vraisemblable ou réaliste. En outre, le lieu et l’époque de la nouvelle renvoient habituellement à un monde assez authentique. Par contre, dès le début, quelques éléments étranges instaurent un certain malaise et une atmosphère mystérieuse. Ensuite, bouleversé par un évènement d’ordre fantastique, le personnage principal demeure dans l’incapacité de démystifier ce dernier à l’aide d’explications rationnelles. Souvent écrit à la première personne du singulier, le texte décrit en détails l’évolution psychologique du héros dans une ambiance assez lugubre. Progressivement, la peur et l’angoisse s’installent pour ensuite atteindre la terreur. Le puits et le pendule, rédigé par Edgar Allan Poe, consiste un bon exemple de récit où le suspense nous accroche à notre chaise. La description, l’analyse et l’appréciation de cette œuvre sont nécessaires à sa compréhension.

1. Description de la nouvelle

Dès le début du récit, un narrateur anonyme se trouve dans une salle de cour. Suite à la réception de sa condamnation à mort, il perd connaissance. Quand il se réveille, il fait face à une complète obscurité. Au départ, l’homme croit qu’il est enfermé dans un tombeau, mais réalise rapidement qu’il se situe dans une cellule. Déchirant un morceau de l’ourlet de sa robe, il tente de calculer le périmètre du cachot, mais s’évanouit après quelques pas. À son réveil, il trouve

en relation

  • La nouvelle
    529 mots | 3 pages
  • La nouvelle
    365 mots | 2 pages
  • La nouvelle
    507 mots | 3 pages
  • Nouvelle
    637 mots | 3 pages
  • Nouvelle
    363 mots | 2 pages
  • Nouvelle
    455 mots | 2 pages
  • Nouvelle
    525 mots | 3 pages
  • Nouvelle
    969 mots | 4 pages
  • Nouvelle
    1118 mots | 5 pages
  • Nouvelle
    1446 mots | 6 pages