Nul n'est méchant volontairement

483 mots 2 pages
« Nul n’est méchant volontairement »

Méthode : * Ne pas tout limiter à l’auteur, l’étendre à la notion générale. Peut être le début ou l’aboutissement (mais plus dangereux). Il y a une possibilité de remettre en cause la citation. * Analyse du sujet : repérage des mots-clés/définition/mise en valeur des enjeux de la citation. * Problématique (=mise en question de ces enjeux) * Plan

Citations de PLATON (Ménon).
Méchant => mal (en opposition au Bien) / envers qn ?
Méchamment (fam.) => terriblement, contre qn.
Non volontaire => au-dessus de lui, ordre, naturel. On ne fait pas le mal par choix ?
Naturel (en opposition à la société) => la socé : une façon d’éduquer ? (vers le bien ou le mal)
Forces extérieures : religieuse, ou simplement de l’ordre de l’autorité.
L’homme est-il fondamentalement bon ou mauvais ?
Rousseau : l’état naturel en opposition à l’état de civilisation.
Macbeth : pour suivre la prophétie des sorcières => mais désir de pouvoir !
Sentiments humains, nos passions peuvent nous pousser vers le mal, mais choix de les suivre ou non. I) L’homme, victime du mal
II)
II) L’homme doté de raison => capacité à séparer le bien du mal
Correction : * Volontairement => liberté < choix. C’est ce qui n’est pas l’effet d’une contrainte. Or, il existe 2 types de contraintes : intérieures (instincts) / extérieures (nature, société, fatalité, le corps…) * Méchant : qui fait délibérément du mal, ou cherche à faire du mal à autrui le plus souvent de façon ouverte et agressive. A l’origine, c’est la malinité. Cela semble être une forme de perversité. * La formule se présente comme une formule universelle, elle prétend avoir fait le tour du pb. Pst de vérité général : pst gnomique. * Ce « nul » pourrait amener éventuellement sur le type de sujet rassemblé sous ce pronom. * Cette citation est optimisme car il n’y a plus de culpabilité : ni les hommes ni les animaux ne sont responsables.

en relation

  • Nul n'est méchant volontairement
    2119 mots | 9 pages
  • Nul n'est méchant volontairement
    3625 mots | 15 pages
  • Peut on vouloir le mal
    1926 mots | 8 pages
  • Le mal
    1716 mots | 7 pages
  • Peut on vouloir le mal ?
    5870 mots | 24 pages
  • Peut on vouloir le mal
    2548 mots | 11 pages
  • Sujet : la raison peut-elle être au service du mal ?
    454 mots | 2 pages
  • Socrate et la maieutique
    2368 mots | 10 pages
  • Le mal et la societe par jule ferry
    1492 mots | 6 pages
  • Dissertation : Peut-on vouloir le mal ?
    3470 mots | 14 pages