Obéir à des lois, est-ce être libre ?

Pages: 8 (1934 mots) Publié le: 14 juin 2010
Dissertation philosophie

Sujet : Obéir à des lois, est-ce être libre ?

Les lois juridiques correspondent à un ensemble de règles obligatoires établies par l’autorité souveraine d’une société, et sanctionnées par la force publique. Normalement, leurs but est que tous les hommes soient libres et égaux, c'est-à-dire qu’en obéissant aux lois, les hommes seraient libres, c'est-à-dire aient ledroit de faire tout ce qui n’est a défendu par la loi. Mais cela dépend de l’autorité souveraine, en effet, dans certains états elle ne respecte pas ce but, et les lois ne garantissent donc plus la liberté. L’homme est également soumis à d’autres lois : les lois naturelles, désignant les formules exprimant un rapport nécessaire et universel entre des phénomènes. Par exemple, pour sortir de chezsoi, on passe par la porte et non la fenêtre, on obéit donc a une certaine loi, et pourtant elle ne s’oppose pas à notre liberté.
Or à l’état de nature, c'est-à-dire la situation dans laquelle les hommes se trouveraient s’ils ne vivaient pas en société, l’homme n’est soumis à aucune de ces lois, il est donc entièrement libre. Mais cette liberté se limite a la force physique de chacun (le plus fortserait alors le plus libre).
La question est donc de savoir si l’homme est libre quand il obéit aux lois, c'est-à-dire quand il se conforme, se pli aux lois, puisque celles-ci sont établies dans le but d’égalité et de liberté de tous ou puisque ce sont des lois naturelles et donc n’empêchent pas la liberté, ou au contraire, de savoir si les lois empêchent la liberté, puisque sans celles-ciles hommes possèderaient une liberté sans limites.
Cependant, les lois ne permettraient-elles pas de rendre tout le monde libre ? Et si oui, dans qu’elle mesure ?

* * *
L’autorité souveraine d’une société met en place des lois selon la volonté du peuple, puisque celui-ci est représenté par des personnes qu’il a lui-même choisi au moment des élections, le peuple possède donc la libertépolitique.
Ces lois sont donc censées être basées sur le principe d’égalité et de liberté de tous. Par liberté, on regroupe différent types de liberté : la liberté civile, droit de faire tout ce qui n’est pas défendu par la loi, la liberté morale, état d’une personne agissant avec pleine conscience et après réflexion. « Tous les Hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit » extrait dela Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen (DDHC) de 1789. Cette déclaration est la plupart du temps la base des lois qui sont mis en place.
Elle a été écrite durant la révolution française et rassemble des dispositions sur le droit des Hommes, des citoyens, de la société et les libertés publiques (Elle est aujourd’hui intégrée dans la constitution française).
Si les lois sont baséessur ces principes, elles donnent donc une certaine liberté a chacun, « La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui » (DDHC). C'est-à-dire que seule la liberté arrête la liberté. Par exemple, les fumeurs ont le droit de fumer dans certains endroits, et cette liberté s’arrête là où commence celle des non-fumeurs à pouvoir rester dans un endroit où personne ne fume.
Ainsi,dans une société démocratique, où l’autorité souveraine agit selon des principes de liberté et d’égalité, l’obéissance aux lois permet la liberté.

De plus, on peut considérer qu’en dehors des lois, c'est-à-dire à l’état de nature, aucune liberté n’est garantie.
En effet, sans lois, les hommes possèdent autant de droits qu’ils ont de puissance, on peut alors considérer que la liberté est sanslimite. Or si la liberté dépend de la puissance de chacun, les plus faibles seront donc moins libres que les plus forts et n’auront peut-être même aucune liberté si les plus forts l’ont décidé ainsi. Dans cette situation, les libertés sont sans cesse en conflit : « sans un pouvoir commun qui tienne (les hommes) en respect, il sont dans cette condition qui se nomme guerre et cette guerre est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Obéir aux lois, est-être libre?
  • Obéir aux lois, est-ce être libre?
  • Obéir aux lois, est-ce être libre ?
  • Obéir aux lois, c'est être libre
  • Peut on obeir au lois et etre libre
  • Obéir, est-ce renoncer à être libre
  • est-ce-qu'on peut à la fois obéir et être libre?
  • Peut-on à la fois obeir et être libre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !