Obligations des maires

1810 mots 8 pages
INTERVENTION DE L'ETAT DANS LA SPHERE ECONOMIQUE:
POLITIQUE DE LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE .

INTRODUCTION :Malgré les difficultés de définition du chômage, il peut être définit comme l’état d’inactivité d’une personne en vue de retrouver un emploi.
Depuis le début des années 70, le chômage semble être un phénomène irréversible, il prend de l’ampleur et devient un des problèmes économiques les plus importants des pays développés. Les Etats multiplient les interventions dans le but de freiner sa progression.
La lutte contre le chômage est l'un des objectifs des politiques économiques durant les 30 glorieuses et surtout dans les années 70.
Force est de constater que de nos jours la question de l'emploi et du chômage demeure un sujet de controverse entre les écoles de pensée économique.
Des économistes comme Keynes affirment que l’équilibre de plein emploi n’est pas garanti , donc l’Etat doit intervenir avec ses moyens afin réguler le marché pour rétablir le plein emploi.
Il existe une relation entre l’inflation et le chômage : Lorsque l’inflation baisse, le chômage monte et inversement. Le chômage et l’inflation bloquent la croissance économique.
L’état décide d’augmenter le déficit budgétaire dans le but de soutenir l’emploi. En effet, le rôle de l’Etat est de favoriser la création d’emplois .
Nous allons nous demander : Par quels moyens l’Etat intervient-il dans sa politique de lutte contre le chômage ?
D'abord nous verrons que un des moyens de l'Etat est la mise en place d'une politique de l'emploi afin de réduire le chômage et atteindre le plein emploi.
Puis nous verrons que l'Etat met également en place des politiques de relance économique. Enfin, nous monterons les limites de ces moyens de lutte contre le chômage critiqués par différents économistes.

I - La mise en place d'une politique de l'emploi
Les politiques de l'emploi visent donc à agir sur l'emploi et donc réduire le chômage. 1 ) Définition d'une politique de l'emploi :
Les

en relation

  • Obligations des maires en protection de l'environnement
    778 mots | 4 pages
  • Commentaire d'arrêt (CE, 2 mars 2010, M. Dalongeville, n°328843) :
    2836 mots | 12 pages
  • Rédaction du RDDECI
    12613 mots | 51 pages
  • Droit
    14754 mots | 60 pages
  • La parité
    963 mots | 4 pages
  • L'ETAT FEDERAL
    6982 mots | 28 pages
  • cours droit
    14224 mots | 57 pages
  • Maire et catastrophe
    5387 mots | 22 pages
  • Les lumières
    3569 mots | 15 pages
  • Les risques naturels et technologiques
    1429 mots | 6 pages