Obturation canalaire

Pages: 13 (3099 mots) Publié le: 4 février 2011
Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique
Faculté de médecine Annaba
Département de chirurgie dentaire

Année universitaire : 2007-2008
Dr. MERABET

INTRODUCTION :

Après éviction de la pulpe et la préparation de la cavité endodontique, l’obturation de tout lesystème canalaire est indispensable pour prévenir tout risque de réinfection .Le succès d’une fermeture hermétique complète de l’endodonte dépend directement de la forme de la préparation de ses limites et de la qualité du nettoyage.

1 .DEFINITIONS :

✓ Selon LOURICHESSE : Le scellement su système canalaire consiste à isoler le canal radiculaire principal et ces collatérales, secondaire ouaccessoires du reste de l’organisme pour maintenir le résultat obtenu par la préparation canalaire
✓ Le scellement canalaire représente l’acte terminal de l’intervention endodontique.
✓ Selon HESS : L’obturation d’un canal radiculaire est un acte opératoire biologique, principalement physique et mécanique et secondairement médicamenteux.

2.OBJECTIFS

❖ OBJECTIFS TECHNIQUES :
Est deremplir la totalité de l’endodonte par un système d’obturation capable de réaliser le scellement des canaux principaux ; latéraux et accessoires on assurant étanchéité parfaite au niveau du ou des foramen apicaux et accessoires.

❖ OBJECTIFS BIOLOGIQUES :
Est de maintenir le résultat s obtenu par la préparation canalaire, en empêchant toute modification secondaire de l’environnement per apicalpar les éléments bactériens ou toxique.

3.LES CONDITIONS POUR L'OBTURATION CANALAIRE :

L e canal doit rependre à certains critères :
1- Une culture négative.
2- Pas d’exsudation excessive venant du canal.
3- Absence de mauvaise odeur dans le canal.
4- Pas de sensibilité per apicale.
5- Pas de douleur, absence de symptomatologie.

4. LES LIMITES DE L'OBTURATION CANALAIRE:

Ce sont celles de la préparation, l’obturation doit arriver à la JCD qui se situe à 0,5 à 1 mm de l’apex radiologique
Deux situations à considérer :

• Dent pulpée sans destruction de la limite de la JCD
• Dent nécrosée avec destruction de la JCD.

5. LES TECHNIQUES DE L'OBTURATION CANALAIRE :

1- technique d’obturation avec la pate et lentulo :

1. Technique avec lapate seule :

Principe :
Elle consiste à obturer avec une pate portée sur l’extrémité active du bourre pate monté sur C A et introduite dans le canal préparée à l’arrêt et retiré en rotation et on arrêt l’apport que lorsque le canal déborde de pate.

Matériel :
- Les bourres pate de LENTULO.
- Past inject.
- Pâte à l’oxyde de zinc eugénol consistance crémeuse.

Technique :
- Choixdu bourre pate adapte à la longueur et au diamètre du canal.
- Essayage à l’arrêt du bourre pate qui doit arriver à la limite apical ,ensuite il est monté sur C.A.
- La vitesse doit être faible entre 1000 et 4000 t/m ainsi que le sens de rotation qui est celui des aiguilles d’une montre.
- Le lentulo est enrobé de pate de consistance crémeuse introduit dans le canal à l’arrêt surtoute la longueur de travail menie d’un stop pour contrôler la langueur (longueur de travail _ 1mm de sécurité) faire marcher le C.A jusqu’à ce que le lentulo sort du canal.
- L ‘opération est répétée jusqu’à ce que la pate déborde dans la cavité l'excès de pate dans la chambre pulpaire est enlevé avec une boulette de coton ou un excavateur.
- Une radio de contrôle de l’obturation estfaite.

2. Technique à la pate avec adjonction de cône de G.P :

L'obturation avec la pate est peu homogène, l’adaptation aux parois est inconstante à cause de la rétraction lors de la prise on place le cône de G.P pour améliorer les qualités de l’obturation.

Technique :
L’introduction de la pate se fait de la même façon que précédemment, on doit choisir un cône de C.P qui doit être d’un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !