Ociéte civile et résolution des conflits en afrique de l’ouest

9167 mots 37 pages
SOCIÉTE CIVILE ET RÉSOLUTION DES CONFLITS EN AFRIQUE DE L’OUEST par Anatole AYISSI (*) Suite à la vague de libéralisation des régimes politiques de la fin du siècle dernier, nombre de peuples africains, bénéficiant désormais d’une plus grande marge de manœuvre en termes de libertés publiques, et de plus d’assurances en matière de droits humains, ont vu leur condition changer : après avoir été les « masses militantes » de « grands partis nationaux », ils se sont transformés en citoyens agissants d’espaces publics nouveaux. La citoyenneté n’allant pas sans la responsabilité, on a en même temps assisté à la cristallisation d’une nouvelle conscience, celle d’être à la fois citoyen d’un Etat et responsable d’une communauté de destin. Ce double regain de citoyenneté et de responsabilité devrait à son tour engendrer un renversement radical de tendance dans les modes de faire et les manières d’agir, notamment dans les domaines relatifs à la recherche de réponses efficaces aux défis de paix et de sécurité auxquels fait face le continent. La résolution des conflits est généralement perçue comme un processus mettant en scène les protagonistes d’une confrontation. Cette vision du règlement des différends découle de la définition classique du conflit armé (1) comme affrontement entre groupes antagonistes et organisés. Mais, il s’agit-là d’une stratégie de recherche de paix qui atteint malheureusement assez vite ses limites dans des situations spécifiques de violence de masse, où ni la définition des acteurs et de leurs mobiles, ni celle des enjeux, n’obéissent plus au canevas susmentionné. Comme justement, depuis une dizaine d’années, l’essentiel des théâtres de violence sur le continent africain relève beaucoup plus de ces « situations spécifiques » que de cas d’école, il est très difficile de leur trouver des solutions à la fois efficaces et viables. Face à ce déficit de capacité, les instances compétentes semblent avoir compris que les accords de paix établis uniquement

en relation

  • Formation Magistrats Assesseurs Burkina Faso Droit Entreprises En Difficulte Sawadogo Michel Niamba Mathias
    176574 mots | 707 pages
  • Collectivités locales face au défi du numérique
    204103 mots | 817 pages
  • Dictionnaire ohada
    144323 mots | 578 pages
  • Rapport contamination des sols
    40944 mots | 164 pages