Ode à un rossignol

652 mots 3 pages
John Keats : A un rossignol (Ode)
Mon coeur se serre et une torpeur douloureuse
Me prend comme si j'avais bu à longs traits
La cigüe, ou bien quelque morne opium,
Et coulé à l'instant au fond du Léthé :
Non que j'envie ton heureuse fortune,
Mais je me réjouis trop de ta félicité, -
Qu'ainsi, dryade aux ailes légères,
Dans un mélodieux bouquet
De hêtres verts et d'ombres innombrables,
A plein gosier tu incantes l'été.

O que je boive une gorgée d'un vin
Rafraîchi dans les abîmes de la terre,
Fleurant bon Flore et la verte campagne,
Danse et chant de Provence, allégresse solaire !
O la chaleur du Sud à plein cratère
Où rougit l'authentique Hippocrène,
Son chapelet de bulles pétillant
A la bouche tachée de pourpre ;
O que j'en boive ! et quitter, ignoré, le monde,
M'évanouir avec toi dans la forêt profonde :

M'évanouir au loin, me dissoudre, oublier
Ce qu'en ta frondaison tu ne connus jamais,
L'ennui d'ici, la fièvre, le dégoût
Des humains occupés à s'écouter gémir ;
Où la paralysie ne laisse tressaillir
Que l'ultime poil gris, triste, clairsemé,
Quand, devenue d'une pâleur de spectre,
La jeunesse diaphane se meurt ;
Où toute pensée n'est plus rien que douleur
Et désespoir aux yeux vides ;
La Beauté même en perd son regard lustral,
Et le nouvel Amour languit, sans avenir.

Au loin ! Au loin ! Je volerai vers toi,
Non sur le char aux léopards de Bacchus,
Mais sur les ailes invisibles de la Poésie,
Tout encombré pourtant de mon cerveau infirme :
Avec toi, déjà ! Tendre est la nuit,
Et il se peut que sur son trône la Reine Lune
Se drape d'un essaim féérique d'étoiles ;
Pourtant ici nulle lumière,
Sinon ce qui nous vient des cieux avec les brises
Et court sur les chemins moussus, dans les ténèbres.

Je ne puis distinguer ni les fleurs à mes pieds,
Ni l'encens délicat flottant dans la ramure,
Mais dans l'obscur embaumé je perçois chaque effluve
Que répand alentour la saison opportune,
Sur l'herbe, le hallier, les baies

en relation

  • La maison de sylvie, viau
    4935 mots | 20 pages
  • John Keats Biographie
    4588 mots | 19 pages
  • John keats
    5784 mots | 24 pages
  • bel aubépin
    1870 mots | 8 pages
  • Le crapaud
    1208 mots | 5 pages
  • Le crapaud, tristan corbière
    1389 mots | 6 pages
  • popo
    5337 mots | 22 pages
  • Louis aragon
    1500 mots | 6 pages
  • Vieille chanson du jeune temps
    1739 mots | 7 pages
  • Anthologie poétique
    942 mots | 4 pages