Oedipe sur la route

553 mots 3 pages
Oedipe, Roi déchu de la ville de Thèbes, est confronté à une longue errance accompagné de sa fille Antigone et de Clios, un bandit rencontré sur la route faisant régner la peur autour de lui. C’est un long voyage ambigu dans lequel les trois protagonistes vont se révéler et vont apprendre des choses de la vie ou bien encore sur eux-mêmes. De nombreux périples les attendent dans lesquels Œdipe n’hésite pas à s’humilier pour subvenir aux besoins… La route est un lieu de rencontre perpétuelle. L’élément majeur qui marque le début et qui permet cette errance est l’alliance de Sélénos dans laquelle Œdipe devait protéger les bergers de Ménès. C’est grâce à cette action que les protagonistes seront accueillis chez les différents peuples de la route.
L’un des moments les plus importants de l’errance est la réalisation d’une vague
« visionnaire » au bord d’une falaise. Cette vague est la représentation concrète des épreuves endurées par les protagonistes. Ils y sont tous les trois représentés d’une manière bien spécifique… L’art a donc une importance capitale. Œdipe a longtemps voulu mourir mais Antigone lui a toujours refusé. Il acceptait avec regrets de ne pas se laisser emporter par sa folie meurtrière. Ce sont les arts comme le chant, danse ou encore la sculpture qui seront des moyens de libération pour
Oedipe. Ils vont lui permettre de méditer sur sa vie passée mais aussi sur sa vie future. Par la suite, ce Roi qui était jadis considéré comme étant porteur de malheurs sera de nouveau accepté ,en premier lieu, par le camp de Narsès et de Diotime, ensuite, par tous. Il retrouve la force de chanter et devient même aède. Le chant lui permet de remonter dans ses aventures comme l’affrontement du Minotaure dans le labyrinthe, la tempête en mer provoquant la mort de Nestiade, son histoire avec la Sphinx ou encore Jocaste, qui était à la fois sa femme et sa mère.
On apprend de son histoire qu’Œdipe est un enfant malheureux.

en relation

  • Œdipe
    1555 mots | 7 pages
  • bostwanga
    1283 mots | 6 pages
  • Oedipe
    1525 mots | 7 pages
  • Francais Tableau
    343 mots | 2 pages
  • Oedipe
    1157 mots | 5 pages
  • Mythe d'Oepide
    466 mots | 2 pages
  • Le mythe d'oedipe
    646 mots | 3 pages
  • La Machine Infernale Textes
    1559 mots | 7 pages
  • le mythe d'oedipe
    701 mots | 3 pages
  • Francais, Oedipe
    462 mots | 2 pages