Offshoring

Pages: 82 (20294 mots) Publié le: 15 juin 2013
Pratique de l’Offshoring au Maroc : cas des centres d’appels

FSJES-FES

Remerciements

C’est avec un grand plaisir qu’on réserve ces lignes en signe de gratitude et de reconnaissance à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à l’élaboration de ce travail. De prime abord, Madame le professeur XXXI, qui nous a dirigé et, pour l’aide et le temps précieux qu’elle a bien voulu nousconsacrer et sans qui, ce mémoire n’aurait jamais vu le jour. Nos vifs remerciements s’adressent au Centre Régional d’Investissement de Fès (CRI), en particulier Monsieur XXX, pour toutes les informations qu’il nous a transmises et pour tous les précieux conseils qu’il nous a fournis pour l’élaboration de ce travail. Nous remercions également les professeurs et enseignants de la faculté des sciencesjuridiques, économiques et sociales de Fès, pour les connaissances qu’ils nous ont prodigué pendant nos études. Nous exprimons aussi notre gratitude à toutes les personnes qui nous ont apporté leur aide bienveillante. Enfin, nous adressons nos plus sincères remerciements à tous nos proches et amis qui nous ont toujours soutenu et encouragé au cours de la réalisation de ce mémoire.

Page 1 Pratique de l’Offshoring au Maroc : cas des centres d’appels

FSJES-FES

Introduction
L’Offshoring, phénomène naissant de la délocalisation de services, intervient lorsqu’une entreprise délocalise certaines de ses activités, qu’il s’agisse de services informatiques, de processus commerciaux ou encore de réseaux convergents, dans un autre pays. L’objectif est de bénéficier, soit d’un savoir-fairetrès pointu, soit d’une législation du travail plus avantageuse sur le plan fiscal ou salarial, ou les deux à la fois, ce qui est encore mieux. Ce phénomène a commencé dans les années 70 par des entreprises américaines. Après s'être longtemps tenues à l'écart de ce mouvement, les entreprises européennes se sont progressivement rendu compte qu’elles pouvaient réduire leurs coûts et trouver lescompétences nécessaires à leur développement en faisant appel à des sous-traitants spécialisés d'autres pays. La vocation de l’offshore n’est pas de délocaliser des activités vers des pays à faibles coûts salariaux. Il permet en fait aux sociétés d’entreprendre des projets qu’elles n’auraient pas pu financer s’ils avaient été réalisés en interne. Il concerne également des projets qui requièrent descompétences dont l’entreprise ne dispose pas mais pour lesquels il ne serait pas rentable de recruter un spécialiste. L’offshore développe donc une logique de complémentarité entre les activités réalisées en interne et celles qui sont sous-traitées. De plus, il permet une meilleure compétitivité et plus de flexibilité car, face à un accroissement soudain de l’activité, l’entreprise ne se voit pascontrainte de refuser des projets faute de collaborateurs ou de temps pour les réaliser. Ainsi, l’entreprise profitant de cette opportunité peut mieux faire face à la concurrence. L’offshore est donc une ressource supplémentaire mise à la disposition des entreprises pour accroître ou maintenir leur compétitivité. Même si le recours à un prestataire offshore peut modifier l’organisation du travail, ilne faut pas y voir le signe d’un pas vers des délocalisations puisque des postes ont plutôt tendance à être créés ou enrichis, en relation avec les nouvelles activités de l’entreprise. Ces délocalisations ont surtout pour but d’assurer des services tels que la maintenance d’applications informatiques, les centres d'appels, l’achat, etc. Le terme « offshore » sous-entend de plus en plus unesous-traitance dans un pays éloigné. On parle plutôt de « nearshore » lorsque cette sous-traitance s’opère dans un pays géographiquement proche de l’entreprise donneuse d’ordres. Ainsi, on a tendance à qualifier de « nearshore » les activités transférées dans les pays d’Europe Centrale et Orientale ou en Afrique du Nord et notamment au Maroc. Il y a quelques années, les entreprises préféraient...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Offshoring
  • offshoring
  • Offshoring
  • Offshoring
  • Offshoring
  • Offshoring
  • Offshoring
  • Offshoring

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !