Oise hebdo

6333 mots 26 pages
OISE
EDITO
L’année 2009 s’est clôturée sur un bilan économique assez négatif, reflétant la dépression de l’économie française. Dans ce contexte, le département de l’Oise n’a pas été épargné et les conséquences auront été lourdes pour les entreprises et pour l’emploi. Ainsi, 530 jugements d’ouverture de procédures collectives ont été rendus contre 264 en 2008 ; et d’après les dernières statistiques du Pôle Emploi, 4 222 postes ont été perdus dans l’industrie, 404 dans la construction et 2 382 dans le tertiaire. Néanmoins, le quatrième trimestre a donné quelques signes qui permettent d’espérer, sinon la reprise, du moins la stabilité. C’est ainsi qu’après avoir chuté au 3ème trimestre, le chiffre d’affaires des entreprises a progressé de 15% au 4ème trimestre, retrouvant le niveau enregistré en début d’année. Les enquêtes de conjoncture de la Banque de France et de l’Insee semblent confirmer ces chiffres : les dirigeants interrogés déclarent un courant d’affaires en progression dans plusieurs secteurs. Dans les biens de consommation notamment, la demande est dynamique et les carnets de commande étoffés. Dans les biens intermédiaires, les affaires se maintiennent. Dans l’automobile, la prime à la casse profite encore au secteur. Par contre, la situation est difficile dans les secteurs des biens d’équipement et de l’agro-alimentaire où la demande reste faible. Par ailleurs, la situation est contrastée dans la construction avec un redressement dans le bâtiment et le logement neuf, mais un repli dans l’entretien et les travaux d’amélioration. Les répercussions à court terme sur l’emploi sont difficiles à mesurer. L’Urssaf donne quelques indications sur les intentions d’embauche. En Picardie, après quatre trimestres consécutifs de baisse, les déclarations d’embauche ont progressé de 4,2% au quatrième trimestre 2009 en glissement annuel. Dans l’Oise, l’amélioration est de 2%. Elle profite aux CDD de moins d’un mois (+6,8%) et aux CDD de plus d’un mois (+0,4%) davantage

en relation

  • Oise hebdo
    253 mots | 2 pages
  • Bpjeps
    2148 mots | 9 pages
  • monologue de lucky
    1014 mots | 5 pages
  • mmmmmmmmmmmmmmmfffff
    3609 mots | 15 pages
  • Philipe delerm
    3538 mots | 15 pages
  • Acrc brice
    3161 mots | 13 pages
  • Maisons containers
    1728 mots | 7 pages
  • Etudiant
    7348 mots | 30 pages
  • Action française
    3421 mots | 14 pages
  • Le panorama de la presse française
    8176 mots | 33 pages