Omar radad

Pages: 5 (1230 mots) Publié le: 13 mars 2013
OMAR RADDAD
Présentation
L'affaire Omar Raddad est une affaire criminelle très médiatisée portant sur le meurtre de Ghislaine Marchal en 1991 sur les hauteurs de Mougins, meurtre dont Omar Raddad, jardinier employé à cette époque par la victime, a été reconnu coupable par la justice, bien qu'il n'ait jamais cessé de clamer son innocence. Défendu par Me Jacques Vergès, Omar Raddad estcondamné en 1994 à dix-huit ans de réclusion, mais bénéficie d'une réduction de peine à la suite d'une grâce partielle en 1998.
Déroulement de l’affaire

Le soir du lundi 24 juin 1991 ,les gendarmes, alertés par des gens dont la voisine ne donne plus de nouvelles depuis la veille, et avec qui ils devaient déjeuner le jour précédent, se rendent chez Ghislaine Marchal, riche veuve d'un équipementierautomobile1 et découvrent son corps inanimé, frappé de coups d'un objet contondant ( Qui blesse en écrasant ) et de plusieurs coups de chevron (Morceau de bois) au fond de la cave de sa villa. « OMAR M A TUER » est inscrit sur une porte blanche menant à la cave à vin avec son sang mais aussi avec un autre sang. La phrase est inscrite de nouveau partiellement un peu plus loin sur une autre porte dela cave menant à la chaufferie.

Le crime est fixé par trois médecins légistes au dimanche 23 juin 1991 donc 1 jour avant la découverte du corps.
Le 24, Omar Raddad avait un alibi : il a pris le train au petit matin pour se rendre à Toulon chez sa famille. Il s'agirait d'une erreur de frappe d'une des secrétaires. Mais cette erreur a permis d'alimenter la thèse du complot. L’homme donc estsoupçonné, car les écritures de sang le désignent. Le soir de la découverte macabre, Francine Pascal, la voisine de Ghislaine Marchal, indique aux gendarmes qu’elles ont en commun un jardinier répondant au nom d’Omar Raddad et que celui-ci est venu travailler chez elle, le dimanche 23 juin 1991. Les gendarmes, apprenant qu’il est de nationalité marocaine et craignant une fuite vers son paysd’origine, le recherchent activement dès le mardi 25 juin 1991. Absent de son domicile au Cannet. Il est alors placé en garde à vue en qualité de témoin important.
Il est arrêté par les gendarmes le mardi 25 juin 1991 à Toulon chez sa belle-famille où il se trouve depuis lundi et emmené à la gendarmerie de Grasse. Lors de ses premières auditions, Omar Raddad ne bénéficie pas d'interprète alors qu'ilne parle quasiment pas le français et, est analphabète. Concernant son emploi du temps le jour du meurtre, il admet avoir travaillé chez Francine Pascal, dont la villa est située à proximité du domicile de Ghislaine Marchal, et s’être absenté de son lieu de travail entre 12h et 13h10 pour aller déjeuner à son domicile. Il détaille son passage dans une boulangerie du Val de Mougins qu'il auraitlui-même désigné aux enquêteurs, d’après le capitaine de la gendarmerie George Cenci, il décrit les voisins rencontrés dans la cour de son immeuble (qui ne se souviendront pas l'avoir croisé ce jour-là). Il confirme enfin avoir quitté son domicile à 12 h 40, s'être arrêté à une cabine téléphonique pour appeler sa femme à Toulon (un appel confirmé par France Telecom, de la cabine 407 rue FranklinRoosevelt à 12h51mn19s, d'une durée de 2mn17s) et avoir repris le travail après 13 h 00 à la villa de Mme Pascal.

À l’issue de sa garde à vue, Omar Raddad est finalement présenté au juge d’instruction  qui lui notifie son inculpation pour plusieurs raisons. Tout d’abord, les inscriptions en lettres de sang le désignent explicitement et la découverte d'un système de blocage de la porte de lacave de l'intérieur, conforte le juge dans sa conviction que les inscriptions ont été faites par la victime. Par ailleurs, il existe un motif de dispute entre le jardinier et son employeur liée aux demandes d’avance sur salaire. En effet, la semaine précédant le meurtre, Ghislaine Marchal avait partiellement refusé une avance sur salaire de2 500 francs (381 euros) en ne lui accordant...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Omar
  • Omar
  • Omar
  • omar
  • Omar
  • Omar
  • Omar
  • omar

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !