Ommentaire littéraire : l’aveu de phèdre, acte i, scène 3

1499 mots 6 pages
Français

Commentaire Littéraire : L’aveu de Phèdre, acte I, scène 3

Tous les arts, au XVIIème sont appréciés par le roi de l’époque et sa cour, Louis XIV, plus particulièrement, c’est le théâtre qui possède les faveurs du roi. C’est à cette époque que le théâtre et plus précisément le mouvement du classicisme, qui s’est d’enveloppé. Né en 1639, Jean Racine est la figure emblématique du théâtre classique. Maître de la tragédie, il s'est principalement inspiré de sujets inspirés de la mythologie grecque et des tragédies historiques. Après Andromaque, Britannicus, Iphigénie et Bérénice, c'est ainsi à Phèdre qu'il choisit de consacrer la pièce qui est aujourd’hui considérée comme son plus grand chef-d’œuvre. Phèdre nous raconte l’histoire de Phèdre, épouse de Thésée, le roi d’Athènes. La pièce repose sur l’amour interdit et non réciproque de Phèdre envers Hippolyte, fils de Thésée donc son beau-fils. L'extrait présenté est celui de la mise en intrigue et du premier aveu de Phèdre à Oenone. Cette scène constitue la première apparition de Phèdre dans la pièce. Phèdre accablée d'un mal mystérieux, dépérit, se laissant mourir de faim. Oenone, sa nourrice et confidente, tente de la ramener à la vie et de lui faire dire son secret. Phèdre tente de retenir l’aveu de son amour coupable tant qu’elle le peut mais cette pièce est la tragédie des mots qu’on ne peut retenir. Phèdre va faire l’aveu de l’amour pour son beau-fils à Oenone. Nous nous demanderons dans quelle mesure Oenone guide l’échange vers l’aveu. La manipulation d’Oenone sur Phèdre sera tout d’abord abordée, ensuite nous nous pencherons sur la manipulation d’Oenone par Phèdre.

Cette scène nous montre qu’Oenone manipule Phèdre afin de lui faire révéler son « crime » (Vers 2). Tout d’abord, Oenone manipule Phèdre par l’émotion pour la rendre sensible afin de l’amadouer et la faire avouer. Oenone a recours à des arguments de l’ordre de l’amour pour tenter que Phèdre lui révèle volontairement le

en relation