On ne badine pas avec l'amour, commentaire

Pages: 9 (2125 mots) Publié le: 29 septembre 2013
Introduction
Une scène dans laquelle un ou des personnages (se) « jouent la comédie » est un ressort dramatique efficace. Molière dans Le Malade imaginaire, Beaumarchais dans Le Barbier de Séville, Hugo dans Ruy Blas ont eu recours à ce procédé, que Musset reprend dans On ne badine pas avec l'amour. Perdican aime Camille, mais celle-ci, sous l'influence des religieuses qui l'ont élevée, lerepousse. Pour se venger, il badine avec une jeune paysanne, Rosette, alors qu'il sait que Camille, cachée, l'entend. La tension dramatique est alors à son comble : Perdican se joue de Rosette et n'épargne pas ses efforts pour la persuader de l'aimer, mais ses paroles prennent un double sens, donnant à ce jeu une résonance pathétique.
I. Une mise en scène destinée à impressionner une jeune paysanneRosette a tout lieu d'être surprise de la déclaration d'amour de Perdican : un jeune noble cultivé ne saurait prêter attention à une pauvre paysanne. Perdican doit donc se montrer un fin stratège.
1. Une mise en scène ancrée dans le concret
Comme il a affaire à une jeune fille simple, Perdican entoure sa déclaration d'une mise en scène ancrée dans le concret, comme en témoignent les didascalies.Il recourt au langage des objets et à des gestes symboliques. Le don de la chaîne concrétise les liens qui l'uniront à Rosette ; il s'accompagne du geste qui engage (« Il lui pose sa chaîne sur le cou ») et du vocabulaire du monde paysan (« gage » d'amour, « part de [...] vie nouvelle », « donner » son cœur). Symboliques sont aussi la « bague » (signe d'alliance) et le geste de la jeter dansl'eau (signe de rupture définitive avec Camille).
Les gestes au bord de la fontaine et la description de leurs effets sur l'eau sont assortis de mots à double sens (propre et figuré, concret et abstrait), chargés d'implicite mais transparents. Ils font référence à l'effacement de Camille dans le cœur de Perdican et au calme apaisant de la « vie nouvelle » avec Rosette : « regarde tout cela s'effacer», « l'eau qui s'était troublée reprend son équilibre », elle « tremble », « il n'y aura plus une ride sur ton joli visage »...
2. L'appel aux sensations et aux sentiments
Rosette n'est pas une intellectuelle, ses émotions sont provoquées par des impressions sensorielles. C'est donc le chemin des sensations que Perdican emprunte pour mieux la persuader.
Aux « beaux yeux » de Rosette, il associele vocabulaire de la vue, sous forme d'incitations à regarder (le verbe est utilisé quatre fois, toujours à l'impératif). Le verbe voir apparaît deux fois dans des interrogations pressantes (« Nous vois-tu... ? », « vois-tu... ? »), le verbe distinguer une fois ; les phénomènes à observer sont suggérés par les verbes « disparu » et « reparaissons », et les formes des « image[s] » concrétisées parl'expression « grands cercles noirs » et « ride ».
Perdican s'adresse aussi à la sensualité de Rosette : il insiste sur la proximité de leurs corps : « vois-tu tes beaux yeux près des miens, ta main dans la mienne », « tes bras enlacés dans les miens », « te voilà [...] dans les bras d'un jeune homme ».
Il s'adresse d'autre part aux sentiments de Rosette et non plus à ses seules sensations : ilévoque les « beaux jours passés », « la vie qui n'est plus », pour susciter en elle la nostalgie de leur enfance.
Enfin, il tire parti du fait que Rosette vit au contact de la nature : il évoque poétiquement l'eau, le vent, la pluie du matin, le soleil, les feuilles, la lumière et le ciel, qui résonnent à l'unisson de leur amour. Comment la jeune fille ne se laisserait-elle pas gagner par ce chantd'amour universel ?
II. L'habileté stratégique d'un jeune lettré romantique
Ces stratégies sont soutenues par un art consommé de l'usage de la parole. Les arguments que Perdican avance sont d'autant plus persuasifs qu'ils sont exprimés à la fois avec le lyrisme d'un amoureux romantique et avec le ton didactique d'un jeune étudiant cultivé.
1. Des arguments qui jouent sur les sentiments
Un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire on ne badine pas avec l'amour
  • Commentaire On ne badine pas avec l'amour
  • Commentaire composé on ne badine pas avec l'amour
  • Commentaire composé on ne badine pas avec l'amour
  • Commentaire musset
  • Commentaire on ne badine pas avec l'amour.
  • on ne badine pas avec l'amour : commentaire
  • Commentaire alfred de musset on ne badine pas avec l'amour

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !