On n'est curieux qu'à proportion qu'on est instruit

Pages: 3 (650 mots) Publié le: 29 novembre 2009
« On n’est curieux qu’à proportion qu’on est instruit »
(Rousseau)

Pour le XVIIIe siècle, plus communément appelé « siècle deslumières », un homme instruit est un homme bien informé. Par sa citation « On n’est curieux qu’à proportion qu’on est instruit », Jean-Jacques Rousseau met en évidence l’étroite relation qui existeentre être instruit et devenir curieux. Il affirme alors que l’homme dénué de connaissance se contentera de son bagage superficiel alors qu’un homme ayant reçu un enseignement riche sera, au contraire,plus soucieux quant à l’approfondissement de son savoir. Toutefois, pouvons-nous véritablement faire de cette affirmation une généralité ? Ne serait-elle pas trop discriminante ?

Commençons toutd’abord par définir clairement les termes utilisés par Rousseau. Comme nous l’avons dit plus haut, le mot « instruit », au XVIIIe siècle, désignait les individus qui avaient suivis une éducation, quiétaient bien informés. Mais qu’en es-t-il du terme « curieux » ? D’après la 4e édition du dictionnaire de l’Académie Française paru en 1762, ce terme servait à nommer les individus dotés d’un désir etd’un soin particulier d’apprendre de nouvelles choses. Nous devons donc appréhender la citation exprimée pas Rousseau comme ; « Notre désir d’apprendre augmente à mesure que notre savoir s’accroît ».Bien que certaines personnes rejetteraient sans doutes catégoriquement cette pensée exprimant le fait que chacun est différent, je la verrais, pour ma part, d’un œil favorable.
Prenons l’exemple d’unétudiant. Au commencement de son éducation, l’élève exécutera un certain nombre de travaux scolaire sans trop chercher à les approfondir. Par la suite, ses connaissances ayants augmentés, l’élèveentamera des relations entre les différentes matières abordées durant sa scolarité et aboutira à une forme d’intelligence supérieure. Ainsi, à mesure que son niveau d’éducation s’amplifiera, sa...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • On est curieux qu'a proportion qu'on est instruit
  • L’élève n'est pas un vase qu'on remplit, mais un feu qu'on allume
  • La vérité n'est elle pas recherché que pour les avantages qu'on en attend?
  • Ce n'est pas avec des idées qu'on fait des vers, c'est avec des mots
  • Dissertation sur "je hais les livres, ils n'apprennent qu'à parler de ce qu'on ne sait pas"
  • Dissertation sur le roman n'est-il propre qu'à fabriquer du "destin sur mesure" ?
  • « Ce qu’on appelle échec, ce n’est pas la chute, mais bien le fait de ne pas se relever. »
  • Proportion

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !