Onfos sur anida

Pages: 6 (1461 mots) Publié le: 12 août 2013
L’Agence Nationale du Plan de Retour Vers l’Agriculture (A.N.REVA) crée en 2006, est devenue par décret n°2012-543 du 24 mai 2012 et par note de service n°1512 du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural, Agence Nationale d’Insertion et de Développement Agricole (ANIDA).
Et en 4 ans d’existence, ANIDA (Agence Nationale d’Insertion et de Développement Agricole) a réalisé 23 fermes,crée plus de 2000 emplois directs avec un niveau de revenu moyen de 1 million, exportés plus de 5000 tonnes de produits, appuyés plus de 500 projets privés en infrastructures, équipements, intrants ou même en conseiller agricole et obtenu une certification Iso 9001 version 2008. Tels sont les résultats probants de l’Agence dans la réalisation de fermes agricoles, la création d’emplois ruraux et ladiversification des productions.
MISSION
Booster l’agriculture sénégalaise par la valorisation des eaux souterraines en réalisant des fermes agricoles modernes au profit des jeunes du milieu rural et en accompagnant l’initiative privée pour l’investissement dans le domaine de l’agriculture
OBJECTIFS
Promotion d’exploitations adossées à la maîtrise de l’eau en vue de:
* Rallonger lespériodes de production de 4 à 12 mois
* Palier la contrainte des irrégularités pluviométriques
* Diversifier les productions agricoles et accroitre les rendements
* Faire de l’Agriculture un nouveau business
APPROCHE METHODOLOGIQUE
* Identifier et sélectionner des sites
* Réaliser des équipements et infrastructures agricoles modernes
* Sélectionner et organiser desbénéficiaires
* Renforcer les capacités des producteurs
* Mettre en valeur agro-sylvo-pastorale
* Intermédiations techniques, financières et commerciales

TYPES DE FERMES
Type de ferme | Superficie | Nombre de bénéficiaires | Surface par actif |
Grande Ferme moderne | Plus de 50 ha | Plus de 100 | 0,5 ha ou plus |
Ferme Villageoise Moderne (FVM) | Entre 25 et 50 ha | 80 à 100 |0,4 à 0,5 ha |
Petite Ferme Villageoise (PFV) | Moins de 25 ha | 20 à 80 | 0,25 à 0,4 ha |

EQUIPEMENT DES FERMES
INFRASTRUCTURES D’EXPLOITATION
L’aménagement des fermes est constitué par des blocs de cinq (5) hectares autonomes en irrigation et en fertigation.
Les fermes ont été réalisées suivant un modèle de base standard comprenant
* une clôture;
* un point d’eau (forage, pointefiltrante, …) équipé (électropompe ou GMP, groupe électrogène ou réseau SENELEC, armoire de commande):
* cabine de pompage
* réseau d’irrigation (réseau structurant, station de fertigation, réseau de surface).
BATIMENTS D’EXPLOITATION
Des équipements complètent ce dispositif suivant la taille ou les résultats obtenus par les exploitants:
* un centre de conditionnement;
* unmagasin d’engrais, un magasin de produits phytosanitaires;
* un bloc administratif (salle de réunion, bureaux, toilettes,…) ;
* des toilettes extérieures.
L’EAU : UN INTRANT QUI A UN COÜT
* L’eau un intrant agricole au même titre que les semences et les engrais
* Le coût de l’eau:
- Mesure des consommations d’énergie
- Salaire du pompiste
- Entretien et maintenance
- Provisionpour amortissement
* Résultats observés
- Coût du m3 : entre 229 et 284 Frs CFA
- Sans amortissements: coût entre 66 et 150 Frs CFA
MAINTENANCE DES INFRASTRUCTURES
Une politique de pérennisation des infrastructures:
* La maintenance préventive
* La maintenance curative
* Le renouvellement des équipements (compte de dépôt à terme)
* La contractualisation avec desopérateurs de maintenance
* Une équipe d’experts affectée à l’activité
MISE EN VALEUR AGRICOLE
SELECTION DES VILLAGES POLARISES
* Principe d’équité ; distance par rapport à la ferme
* Grandes fermes modernes: Villages sur un rayon de 5KM et ouverture aux privés
* Fermes villageoises modernes: Villages sur un rayon de 5KM
* Petites fermes villageoises: Villages sur un rayon...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !