Oral-itb1

14356 mots 58 pages
Question N°31 :

Quels sont les liens entre EBE et CAF ?

Introduction :

L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE), et la capacité d’autofinancement (CAF), sont des notions qui présentent une importance assez particulière pour les analystes financiers, permettent d’apprécier l’activité de l’entreprise, de mieux cerner les sources de rentabilité, les zones de fragilités ainsi que les chois de gestions des dirigeant.

A cet effet, que mesurent L’EBE et la CAF ?, ont-ils des liens ?

Pour mieux comprendre ces des deux notions, Dans un premier temps nous nous attacherons à les définir, puis dans un second temps nous démontrerons les liens qui existent entre eux.

Développement :

Que signifie l’EBE et la CAF :

L’EBE est une notion extraite du compte de résultat de l’entreprise, mesure la performance économique de l’entreprise, constitue la part de la VA qui reste à l’entreprise après rémunération des salariés et de l’Etat .Il permet à l’entreprise de se financer elle-même et de rémunérer les apporteurs de capitaux. Il ne dépend ni de la politique de financement de l’entreprise, ni des éléments exceptionnels qui ont pu affecter le résultat, ni de la politique d’amortissement suivie par l’entreprise.

La CAF est une marge de manœuvre dont dispose l’entreprise pour faire face à ses besoins de financement, elle constitue un flux résiduel de trésorerie effectif ou potentiel généré par les opérations de gestion qu’il s’agisse d’opérations d’exploitation, financières ou d’exceptionnelles. En sont exclues toutes les opérations en capital comme par exemple les plus ou moins values de cessions d’éléments d’actifs.

Comment sont ils calculés ?

Ils sont des soldes intermédiaires de gestion, comparativement à l’EBE qui est une étape de la formation du résultat, la CAF est retenue dans le cadre de l’analyse financière comme un SIG.

L’EBE = valeur ajoutée + subventions d’exploitation – impôts, taxes et versements assimilés – charges de personnels

CAF :

en relation