Ordinatio imperii

1629 mots 7 pages
L'Ordinatio imperii (817)

La dilution du pouvoir passe encore par les ambiguïtés de la restauration impériale de 800, qui éclatent au grand jour lorsque Charlemagne puis Louis Le Pieux envisagent leurs succession. Charlemagne opère une divisio regnorum en 806 pouvant déboucher sur une division de l'empire. Or, le texte tente de diviser le territoire entre trois royaumes tout en conservant l'unité du peuple Franc ainsi que l'unité entre les trois frères. Mais par un « heureux » concours de circonstances vient sauver la situation : les deux ainés meurent avant leur père, Louis succède à son père en 814. A la génération suivante, Louis le Pieux a lui aussi trois fils. En parfaite santé. Ayant des fils très ambitieux réclamant de son vivant d'être associés au pouvoir, le roi songe très tôt à sa succession : L'Ordinatio imperii. Après avoir longuement jeûné, le roi, les grands ainsi que les évêques décident que seul l'ainé, Lothaire, sera empereur. Les deux autres fils de Louis le Pieux, Pépin et Louis, auront chacun le titre de roi et un territoire : l'Aquitaine au premier et la Bavière au second. Pour l'Église, diviser l'empire revenait, sur le plan des principes , à écarteler un corps, celui du peuple chrétien , De plus, en 822 Louis le Pieux est obligé de retoucher ce texte puisqu'un autre fils nait de l'union avec la princesse Judith. La guerre qui éclate va mettre aux prises les frères entre eux, contre leur père, et conduit à faire disparaître l'unité et le titre d'empereur. Le texte relate de la transmission du pouvoir sous Louis le Pieux avec l'Ordinatio imperii (817). le Texte nous montre parfaitement l'ambiguïté des règles successorales. Nous verrons dans une première partie : L'ambiguïté successorale et dans une deuxième partie : la place prépondérante de l'Église.

I]- Une succession injuste :

Nous étudierons dans un premier temps un seul empereur et dans un second temps le reste de l'empire partagé.

A - Un seul empereur, trois fils :

en relation

  • Ordinatio imperii
    1391 mots | 6 pages
  • Ordinatio imperii
    2695 mots | 11 pages
  • Ordinatio imperii
    485 mots | 2 pages
  • Travail sur l'ordinatio imperii
    3030 mots | 13 pages
  • L'ordinatio imperii
    1199 mots | 5 pages
  • Quelle est la différence entre un canard?
    380 mots | 2 pages
  • Le traité de Verdun Résumé
    1010 mots | 5 pages
  • Louis le pieux
    438 mots | 2 pages
  • Commentaire ordination imperii 817
    1694 mots | 7 pages
  • La conception du pouvoir dans les monarchies franques
    1802 mots | 8 pages