Organisation de l'entreprise

Pages: 8 (1999 mots) Publié le: 18 février 2013
L'Ese d'un point de vue générique se distingue par : son but/ les moyens qu'elle met
en œuvre pour atteindre ce but/ la recherche du profit/ une entité autonome/ une entité qui
modifie son environnement/ une organisation sociale.
Organiser : concevoir et mettre en place : des structures, des méthodes et des procédures.
Gérer : maintenir en état un système.
Diriger : faire les grandschoix stratégiques et organisationnels.
Une préoccupation : comment améliorer la Pté dans l'organisation.
Trois écoles de pensée :
Classiques :
Fondements de la pensée classique : approche empirique et normative, hypothèses
implicites, principes d'organisation.
Hypothèses : Postulat mécaniste, postulat rationaliste : l'individu recherche la sécurité
et répugne aux responsabilités/ il estnaturellement paresseux et fraudeur/ il n'est motivé que
par le salaire. Taylor : le management scientifique de l'Ese.
Hypothèse de l'OST : l'homme n'aime pas le travail/ motivation salariale.
Principes : spécialisation améliore le rendement/ parcellisation/ séparation des tâches
de conception et d’exécution/ l'individualisation.
Une mise en application : le fordisme : dvt du W à lachaîne/ application sociale
(ouvriers Ford sont les mieux payés).
Fayol : principes d'administrations d'une Ese.
6 fonctions dans l'Ese : fonction : technique de PO/ commerciale/ financière/
sécurité/ comptable/ administrative.
5 tâches importantes du dirigeant : prévoir/ organiser/ commander/ coordonner/ contrôler.
14 principes d'administration : division du W/ autorité responsabilité/discipline/
unité de commandement/ unité de direction/ recherche de l’intérêt général/
rémunération/ décentralisation/ hiérarchiser/ ordre/ stabilité du personnel/
équité/ initiative/ union du personnel.
Weber : les structures d'autorité :
Réflexion sur le pouvoir, le pouvoir repose sur des croyances, le monde social
fonctionne encore comme un monde profondément religieux.
3 systèmesd'autorités : charismatique (assurance/ confiance en soi/ savoir/
communication)/ statutaire/ bureaucratique.
Conclusion sur les classiques : déshumanisation du W/ absentéisme/ conflits sociaux.
Les comportementalistes ou béhavioristes : l'école des relations humaines.
Liens entre moral et Pté, motivation psychologique, importance de la dynamique de groupe.
Mayo : la sociologie du W.
Remet encause le taylorisme, démontre l'importance des facteurs psychologiques
dans la motivation, démontre l'importance de la dynamique de groupe.
Taylor : contrôle, science, division du W, salaire aux pièces, sanction discipline,
One best way, OST.
Mayo : motivation, conditions de W, dimension psychologique, être social,
management participatif, communication, école des relations humaines.Lewin : l'influence sociale.
Fondateur du concept de dynamique de la personne et de groupe.
Typologie des styles de leadership :
Style Autocratique Démocratique Laisser faire
Leader donne des ordres suggère, encourage apporte ses connaissances mais laisse faire.
Résultats réaction agressive réactions chaleureuses Ne réussit ni dansl’exécution du W
du groupe, autonomie ni dans la satisfaction du W
rébellion ou apathie

école classique École des relations humaines
Décision centralisée décentralisée
Unité de base de l'Oindividu groupe
Structures formelle informelle
Force d'intégration autorité confiance
Fonction du supérieur représentant de l'autorité agent de contrôle intra et inter groupe
Attention vas et viens du W contrôle extérieur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Organisation de l'entreprise
  • Organisation de l'entreprise
  • Organisation de l’entreprise
  • Organisation de l’entreprise
  • Organisation de l'entreprise
  • organisation interne de l'entreprise
  • Organisation structurelle de l'entreprise
  • Organisation comptable dans l'entreprise

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !