Origine et l'evolution de la langue française

458 mots 2 pages
n ce qui concerne la langue française faut-il parler d'une évolution au moment où les conservateurs ne veulent pas laisser cette langue s'ouvrir pour le bonheur de tous ceux qui la parlent. De ce fait, nous essayerons de voir si on pouvait parler d'évolution et d'examiner les causes de cette dénaturation observée sur le terrain. Il faut reconnaître qu'une langue n'est pas une entité figée et fixée une fois pour toutes. Fruit d'une évolution millénaire, elle bouge à tout moment, et c'est ce mouvement permanent qui peu à peu transforme son lexique. Pour désigner les réalités nouvelles, le français incorpore de nouveaux mots - ce sont les néologismes créés à partir du français ou empruntés aux langues étrangères. Dans les domaines techniques et scientifiques, toutefois, les données sont différentes et d'une toute autre ampleur : les professionnels emploient des mots ou des expressions très précis, des termes, qui se dénombrent en millions (par comparaison, un dictionnaire de la langue générale compte 50.000 à 100.000 mots au maximum) et, chaque année, des milliers de notions et de réalités nouvelles apparaissent, qu'il faut pouvoir désigner. En effet, les professionnels doivent pouvoir communiquer dans leur langue de façon précise, les traducteurs traduire un temps soit peu correctement en français les textes techniques des différents domaines.

Certes pour qu'une langue demeure vivante, il faut qu'elle soit en mesure d'exprimer le monde moderne dans toute sa diversité et sa complexité. La néologie est donc un impératif. Et si l'éducation semble être plus qu'auparavant une clef pour les jeunes en quête d'emploi qu' en est-il réellement de l'évolution de cette langue ? Durant les périodes de la colonisation en Afrique et en particulier en Afrique occidentale, le Dahomey actuel République du Bénin était cité comme le quartier latin de l'Afrique. Ceci a été rendu possible grâce aux différents cadres qui issu de l'école supérieure de St Louis pour l'A.O.F ( Afrique

en relation

  • llhggfjhf
    3692 mots | 15 pages
  • Histoire du français
    844 mots | 4 pages
  • Les origines du français
    761 mots | 4 pages
  • Théories LinguistiquesEXPOSE1
    1599 mots | 7 pages
  • Culture linguistique
    7144 mots | 29 pages
  • Le suffixe
    977 mots | 4 pages
  • LinguistiqueFonctionnelle
    9222 mots | 37 pages
  • Identité bretonne
    4520 mots | 19 pages
  • Étymologie: origie des mots
    270 mots | 2 pages
  • Le grançais du xiv et xv siècle
    599 mots | 3 pages