Orignie de superbus

492 mots 2 pages
A bord du Superbus
En 1998, Jennifer (auteur / compositeur / interprète) fait la rencontre de Michel (guitariste) avec qui elle met en place ses premières compos.Elle a déjà enregistré seule quelques maquettes et lui est issu de l'école du jazz, avant de se tourner vers la funk et le rock. Il a étudié la musique à l'école de Berklee aux USA (Boston) et a participé à diverses formations avant de se lancer dans l'aventure Superbus.

C'est lui qui contacte alors François, ami d'enfance, avec qui il a joué quelques années auparavant. Ce dernier, bassiste, rejoint donc le duo, laissant de côté ses formations funk pour se consacrer au rock et au ska. Après avoir testé différents musiciens, c'est Guillaume qui à son tour intègre l'équipe début des années 2000, alors que le groupe est en quête d'un nouveau batteur.

Il est issu du milieu punk et de la grande époque Bondage, label sous lequel il a signé plusieurs albums. Aussitôt après l'arrivé de Guillaume, Patrice vient compléter la formation, grâce à son touché électrique. Lui vient de la famille du métal et du grunge, connaît bien la scène et la vie en tournée.

Issus d'univers musicaux divers et variés (funk, jazz, rock, punk), Superbus, sous l'oeil attentif et critique de Jen, joue un style métissé de punk, rock, ska, influencé principalement par des groupes tels que NoDoubt, Save ferris, Weezer, Blirik 182, Sum 41... Le groupe a déjà fait plusieurs scènes parisiennes, notamment le Réservoir à plusieurs reprises, la Boule Noire, le festival des Effervessones et l'Elysée Montmartre.

En 2004, le combo rock a réussi à mettre tout le monde d’accord avec l’énorme Pop’n’Gum, un deuxième album aux contours surf 60’s très prononcés. Cocktail étonnant et détonnant, à base de mélodies pop entêtantes, de guitares et de rythmiques rock, Pop’n’Gum révèle 12 chansons imparables aux influences rock, ska, surf et reggae. Défendu sur scène pendant près d’un an et demi, cet album s’est écoulé à plus de 150 000 exemplaires.

en relation