ORREZA

382 mots 2 pages
Conquérir le marché Japonais : Société Orezza

Cahier des charges
I. Présentation du projet
Définir l’entreprise(…), le Japon adore l’historique français
1.1. Contexte :
Politique : La société Orezza souhaite se développer au Japon. Aborder le marché japonais, créer des liens avec le pays.
Stratégique : Faire découvrir aux japonais l’eau Orezza et ses vertus.
1.2. Objectif du projet :
A l’avenir l’objectif du projet est d’abord d’exporter les produits, ensuite de se développer et s’implanter au Japon.
1.3. Description du projet :
Opération de prospection. Le marché Japonais n’est pas encore abordé, le but est donc de se développer là-bas. Pour cela, nous devons apprendre à connaitre les consommateurs japonais (potentiels ou non) d’eau gazeuse.

1.4. Groupe de projet :
Adrien Thuret et Céline Dellyes
II. Description du projet futur
2.1. Environnement :
Cette eau est très réputée sur le marché français (France et Corse). D’autre part, les Japonais sont très méfiants des produits alimentaires étrangers, cependant il s attachent beaucoup d’importance à l’apport d’effets positifs sur la santé.
2.2. Enjeux :
Percer le marché Japonais et fidéliser un plus grand nombre de consommateurs.
2.3. Besoins :
2.3.1. S’identifier :
C’est une vieille entreprise qui se situe sur un niveau de gamme élevé à la limite du luxe.
2.3.2. Récupérer les informations :
Obtenir des informations lors de rendez-vous convenus avec des importateurs et distributeurs japonais afin de mieux connaître le marché nippon. Prise de rendez vous possible également avec les prospects japonais, être en contact lors des salons.
OQQCP
- B to B (restaurants, parapharmacies ?, hôtels de luxe (ayant une partie restauration, s’aider du guide Michelin, épiceries fines, bar à eau, centre de soins du corps (spa), les salles de gymnastique.
- En fonction de quels critères de segmentations allons-nous déterminer ? :
Nombre d’employés, réputation de

en relation

  • Archives Berb Res Vol 1 1
    41118 mots | 165 pages
  • Refranes en espagnol - diego de castro
    214615 mots | 859 pages