Osmth

3089 mots 13 pages
OSMTH [pic] France

GRAND PRIEURÉ DE FRANCE DES TEMPLIERS DE JERUSALEM

OSMTH – G.P.F.T.J.
(((((((((

[pic]

2 0 0 8
Un ordre Templier en pleine lumière

Non Nobis Domine Non Nobis Sed Nomini Tuo Da Gloriam

Si d'aventure, quelques décennies après l'An Mil, vous traversiez l'Europe et la France, vous auriez certainement ressenti quelque surprise devant le chaos où s'était peu à peu enlisé l'Occident.

La première croisade, "la Croisade Populaire" prêchée par Pierre l'Ermite avait entraîné sur les routes une foule immense de malheureux qui périrent en masse bien avant d'apercevoir les rives de la Terre Sainte.

Disloquée et vidée, l'Europe centrale se défend tant bien que mal contre les invasions des Sarrasins et des Normands.

Dans la France divisée, des luttes d'influence entre seigneurs féodaux empêchent la réalisation de l'unité, souhaitée par le Roi. Seuls, les monastères restent des havres de paix et de culture.

Au-delà des mers, les progrès de l'Islam, la nouvelle religion révélée par Mahomet, représentent une terrible menace pour la chrétienté d’Occident.

Dans le temps même où la croisade de Pierre l'Ermite se dispersait aux quatre vents, des armées féodales commandées par Godefroy de Bouillon atteignaient la ville de Jérusalem en juillet 1099. En tant qu'Avoué du Saint Sépulcre, Godefroy de Bouillon y crée un royaume latin et d'autres États, comme ceux d'Antioche et de Tripoli.

Bien que divisés eux aussi, les nouveaux croyant, qualifiés "d’infidèles" étaient loin d'être vaincus. Ils harcelaient, pillaient, massacraient les pèlerins qui se lançaient sur des pistes aventureuses en direction des Lieux Saints, tels que l’avaient fait les croisés notamment au sac de Constantinople comme le relate Chrétien de Troyes.

En 1118, groupés autour d’Hugues de PAYENS, huit autres chevaliers, décidèrent de se dévouer à la cause des pèlerins perdus en Palestine (officiellement du moins), sous l’appellation de «Pauvres Chevaliers du

en relation