Othello shakespeare

1410 mots 6 pages
Dissertation philosophique sur Othello de Shakespeare

Au départ, le mot « art » désigne « toutes les activités qui résultent d’une aptitude non innée, mais acquise par un apprentissage approprié en vue (…) d’un métier.» Le célèbre dramaturge William Shakespeare détient deux arts : celui de l’écriture, qui est incontestable, et celui de la compréhension de la nature humaine. Les analyses de société qu’il reflète dans ses œuvres sont justes, étant sans doute le résultat d’un «apprentissage approprié». Cette dissertation analyse la pièce Othello. L’histoire met en scène Iago qui, par jalousie de ne pas avoir été nommé général et pensant que sa femme a eu une liaison avec celui qu’il sert, fait basculer l’équilibre précaire des autres protagonistes. Il se venge par de perpétuelles improvisations et court ainsi à sa perte. Othello est donc une pièce basée sur des jeux de pouvoirs et de manipulations. Shakespeare s’amuse ici avec le côté mauvais et égoïste de l’Homme, abordant des thèmes machiavéliens menant au chaos des personnages. Pour illustrer cette réalité, il sera ici question du personnage Iago du point de vue de Machiavel et de celui d’Aristote. Pour ma part, je suis en accord avec la critique de Shakespeare : la conception machiavélienne de la vie humaine mène au désordre social.

Machiavel, auteur se disant réaliste, met l’être humain au centre des préoccupations, faisant ressortir son côté égoïste. Le philosophe tourne son analyse vers une vérité effective, soit la manière propre du mode de vie des humains sans embellissement. Une personne vertueuse réussit à maîtriser les autres et la fortune pour son intérêt. Ce faisant, quelques règles et conseils se présentent à elle: il est parfois justifié d’être mauvais, car le bien peut conduire à l’échec et le mal peut égaler la réussite; il faut savoir manipuler les apparences et agir selon la vérité effective sans que cela ne se sente; il ne faut pas créer d’attentes chez les autres; il vaut mieux être craint

en relation

  • William shakespeare
    1052 mots | 5 pages
  • Valeria Sous_Othello_Shakespeare et la Litterature europeene
    1938 mots | 8 pages
  • Dissertation
    552 mots | 3 pages
  • Othello
    482 mots | 2 pages
  • Shakespeare
    842 mots | 4 pages
  • Shakespeare de victor hugo
    1253 mots | 6 pages
  • Commentaire william shakespeare - victor hugo
    1198 mots | 5 pages
  • dossier theatre
    1678 mots | 7 pages
  • Commentaire Littéraire Othello, V, 2
    783 mots | 4 pages
  • Othello : la destruction d'une identité
    6291 mots | 26 pages