Pages 48 à 52

1892 mots 8 pages
Chapitre 2 – L’historien et les mémoires de la guerre d’Algérie

recherches en France comme en Algérie, pour tenter de dégager une perception plus fine du conflit, vision nécessairement plus complexe que les jugements de valeurs manichéens portés par les initiateurs de la loi. Enfin ils insistent sur l’importance de l’enseignement, afin de relayer et de diffuser les résultats de la recherche auprès de la société.

ÉTUDE
Les pieds-noirs et la mémoire de la guerre d’Algérie
> MANUEL PAGES 48-49

! Réponses aux questions
1. Quels événements sont à l’origine de la mémoire des pieds-noirs ?
La mémoire des pieds-noirs, qui est loin d’être monolithique, trouve sa source dans trois événements fondateurs :
– la guerre elle-même, avec son cortège de violences, qui marque profondément les esprits de ceux qui l’ont vécue (doc. 2) ;
– les incompréhensions et les tensions auxquelles la guerre a donné lieu entre les pieds-noirs et l’État français, accusé par certains de les avoir abandonnés (doc. 5) ;
– l’expérience douloureuse de l’exil et les difficultés de l’adaptation à leur nouveau cadre de vie à partir de 1962 (doc. 1).
2. Selon vous, en quoi le récit de la guerre d’Algérie fait par un historien diffère-t-il de celui fait par un témoin ?
Le témoin ne bénéficie pas du recul de l’historien par rapport aux faits qu’il a vécus. Il est capable de donner des détails très précis sur ce qu’il a vu et ressenti, mais faute de pouvoir comparer avec ce qu’ont vu et ressenti les autres acteurs du même événement, il ne peut en produire une synthèse complète et équilibrée. Par ailleurs, le témoin peut être tenté, plus ou moins consciemment, de se mettre en valeur en s’attribuant des faits héroïques ou au contraire en cachant certains détails peu à son avantage. Enfin le témoignage comporte nécessairement une forte dose d’affectif, alors que le récit de l’historien cherche avant tout à décrire, expliquer et comprendre. 3. Quelles sont les principales revendications des pieds-noirs ?
Les

en relation

  • Catologue
    24481 mots | 98 pages
  • Cuba
    3543 mots | 15 pages
  • stage
    4009 mots | 17 pages
  • Ionesco
    773 mots | 4 pages
  • Les transports
    3059 mots | 13 pages
  • Ligne 24
    12810 mots | 52 pages
  • GUIDE ASSOCIATION_france
    5154 mots | 21 pages
  • Xxxx
    280 mots | 2 pages
  • Cahier Pliage
    1175 mots | 5 pages
  • Test de math
    997 mots | 4 pages