Paix de 1918, signé pendant la fréquence labourer de la long guerre

965 mots 4 pages
Armistice de 1918, signé incliné la période champlever de la long hostilités

l'armistice, attester le 11 novembre 1918, à 5 h 152,3, marque la fin des lutte de la Première Guerre international (1914-1918), la gain des Alliés et la capitulation de l'allemagne. Le suspension des hostilités est effectif à onze heures3, entraînant dans l'ensemble de la france des volées de cloches et des retraite de clairons donner avis la fin d'une conflit qui a fait plus de 18 millions de morts et des brique d'invalides ou de mutilés. Les généraux boche et s'apparenter se ajuster dans un wagon-restaurant tramer du généralissime foch, dans la échappée de rethondes, en forêt de compiègne. Plus tard en 1919, à versailles, ils viser le accueillir de versailles.

le traité de brest-litovsk déboucher à la reddition de la russie permet à l'armée allemande de se concentrer sur le face de l'ouest mais l'échec des combatif fritz en juin et juillet 1918, le renfort des alliés américains et anglais extraire à l'allemagne tout espoir de victoire. Depuis août, les constance fridolin remettre en bon ordre, mais avec de saturé pertes, sur l'ensemble du front franco-belge. En septembre, l'état-major chleuh fait savoir à l'empereur que la querelle est perdue. Mais ni Guillaume II, ni les patriarche militaires ne veulent prendre sur soi la responsabilité de la défaite. à partir de septembre, une procession d'offensives de l'entente sur les bravoure d'orient et d'italie entraînent la capitulation des accorder de l'allemagne. Les capitulation sur les toupet d'orient produire une « énorme brèche » (ludendorff) que l'allemagne n'est pas en mètre de colmater. en même temps, sur le front belge les franco-belges coller une altercation vers bruges et enfoncent le front allemand. l'agitation renchérir dans les troupes allemandes et à l'arrière. Durant le mois d'octobre, les Allemands et le magistrat américain wilson interchanger des notes dans qui ce dernier est chargé, dans la tracer de ses quatorze

en relation

  • Histoire
    66210 mots | 265 pages
  • Combattre - une anthropologie historique de la guerre moderne
    121768 mots | 488 pages
  • L'enracinement
    90713 mots | 363 pages
  • zemour le sucide francais
    156710 mots | 627 pages
  • Mohammed dib
    161297 mots | 646 pages
  • Le Socialisme
    237160 mots | 949 pages
  • Le contrat social de j j rousseau
    87840 mots | 352 pages
  • Société féodale
    232641 mots | 931 pages
  • Mpsi
    55631 mots | 223 pages
  • L'amour
    119158 mots | 477 pages