paly

Pages: 12 (2905 mots) Publié le: 25 avril 2014
CHAPITRE II

LES CONCEPTS DE BASE DE L’AUDIt

I. Les assertions des états financiers
L’ISA 500 énonce que l’auditeur doit utiliser les assertions relatives aux flux d’opérations, aux soldes de comptes, ainsi qu’à la présentation et aux informations fournies dans les états financiers, de façon suffisamment détaillée pour servir de base à son évaluation du risque d’anomalies significatives,ainsi qu’à la définition et à l’exécution de procédures d’audit complémentaires. L’auditeur prend en considération les assertions dans l’évaluation des risques en tenant compte des différents types d’anomalies éventuelles qui peuvent survenir et, de cette façon, il définit des procédures d’audit en réponse aux risques identifiés.
Les assertions auxquelles l’auditeur fait appel entrent dans lescatégories suivantes:
I-1 Assertions concernant les flux d’opérations et les événements survenus au cours de la période auditée:
Survenance : les opérations et les événements qui ont été enregistrés se sont produits et se rapportent à l’entité ;
Exhaustivité : toutes les opérations et tous les événements qui auraient dû être enregistrés, sont comptabilisés;
Exactitude : les montantset autres données relatives aux opérations et événements ont été correctement enregistrés
Séparation des périodes : les opérations et les événements ont été enregistrés dans la bonne période comptable;
Imputation comptable : les opérations et les événements ont été enregistrés dans les comptes appropriés.

I-2 Assertions concernant les soldes des comptes en fin de période:Existence : les actifs, les passifs et les fonds propres existent;
Droits et obligations : l’entité détient ou contrôle les droits sur les actifs, et les dettes correspondent aux obligations de l’entité ;
Exhaustivité : tous les actifs, les passifs et les fonds propres qui auraient dû être enregistrés l’ont bien été ;
Valorisation et affectation : les actifs, les passifs et les fonds propressont portés dans les états financiers pour leur bonne valeur et tous les ajustements résultant de leur valorisation ou de leur affectation sont enregistrés de façon appropriée.
I-3 Assertions concernant la présentation et les informations fournies dans les états financiers:
Survenance, droits et obligations : les événements, les transactions et les autres informations fournies se sont produitset se rapportent à l’entité;
Exhaustivité : toutes les informations se rapportant aux états financiers qui doivent être fournies dans ces états l’ont bien été ;
Classification et compréhension : l’information financière est présentée et décrite de manière pertinente, et les informations fournies dans les états financiers sont clairement présentées ;
Exactitude et valorisation : lesinformations financières et les autres informations sont fournies sincèrement et pour des montants corrects.
L’auditeur peut utiliser les assertions telles que décrites précédemment ou peut les exprimer différemment à condition que tous les aspects décrits précédemment soient traités. Par exemple, l’auditeur peut choisir de combiner les assertions concernant les opérations et les événements avec cellesconcernant les soldes de comptes. Comme autre exemple, il peut ne pas y avoir d’assertion distincte relative à la césure des opérations et des événements en fin de période lorsque les assertions relatives à la survenance et à l’exhaustivité englobent une prise en compte correcte de l’enregistrement des opérations au cours de la période comptable adéquate.

II. Le seuil de significationL’ISA 320 énonce dans ses paragraphes 4 et 8 que :
L’objectif d’un audit d’états financiers est de permettre à l’auditeur d’exprimer une opinion selon laquelle les états financiers ont été établis, dans tous leurs aspects significatifs, conformément à un référentiel comptable applicable. L’évaluation de ce qui est significatif relève du jugement professionnel.
Le caractère significatif doit...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !