Paper La Nausee

Pages: 19 (5266 mots) Publié le: 7 mai 2015













L’ART DE SORTIR DE SOI
LITTÉRATURE ET EXPÉRIENCE INTERIEURE
2012 – 2013

Travail de maîtrise
La Nausée – Sartre
Raf Van den Eynde

















Prof. D. Acke
Aspects philosophiques de la langue française
Masterprogramma Taal – en Letterkunde: Frans

























Le désir s’exprime par la caresse comme la pensée par le langage
(L’Être et le néant)






TABLE DEMATIÈRES

Introduction 3

I. Biographie. Situation de l’ouvrage dans l’ensemble de l’œuvre de Sartre 3

II. Présentation générale de l’ouvrage. 7

III. Analyse des récits des instants privilégiés. 8

IV. Rapport entre la scène du marronnier et le reste du récit. 12

V. Some of these days 15

Bibliographie 16




Introduction
Jean-Paul Sartre (1905-1980) estphilosophe, critique littéraire, romancier, nouvelliste et dramaturge. Il se fait connaître du grand public par ses récits (La Nausée, Le Mur) et ses pièces de théâtre (Les Mouches, Huis clos). Mais son activité littéraire est indissociable de sa pensée philosophique, l’Existentialisme (L’Imaginaire, L’Être et let Néant). Menant une intense activité politique, il refuse le prix Nobel de littérature en1964.1
I. Biographie. Situation de l’ouvrage dans l’ensemble de l’œuvre de Sartre
“Jusqu’à dix ans, je restai seul entre un vieillard et deux femmes »2. C’est en ces termes que l’écrivain résume son enfance. Né à Paris le 21 juin 1905, il perd l’année suivante son père Jean-Baptiste, officier de marine. Son grand-père paternel était médecin à Thiviers, un petit village au bord du Limousin et duPérigord, mais avec ce dernier les liens se distendent vite. C’est en effet au foyer de son grand-père maternel, Charles Schweitzer, alsacien d’origine, que le petit Jean-Paul (surnommé Poulou), est recueilli avec sa grand-mère Anne-Marie. Charles, professeur d’allemand à Paris, s’occupe personnellement de l’éducation de son petit-fils. Le petit Poulou est choyé par ses grands-parents et une mère quise consacre tout entière à lui, favorisant son goût très vif pour la lecture. La bibliothèque familiale lui permet de se familiariser très vite avec les classiques de la littérature et sa mère l’emmène au cinéma, lui joue du piano et le promène au jardin du Luxembourg, proche de son domicile familial. Cet entourage joue un rôle protecteur en épargnant à l’enfant de trop souffrir de la solitude etde ses disgrâces physiques (dont une taie sur l’œil qui lui donnera plus tard conscience de sa laideur). A sept ans, il remplit déjà des « cahiers de romans » dans lesquelles il plagie les récits d’aventures et les films de cape et d’épée.
En 1917, sa mère se remarie avec un ingénieur, Joseph Mancy. Il suit le couple à La Rochelle, où son beau-père est nommé directeur des chantiers navals et oùil avouera avoir connu « les trois ou quatre plus mauvaises années de sa vie ». Il retourne à Paris en 1920 et, en tant que pensionnaire au lycée IV, il y retrouve son ami Paul Nizan. Ce denier l’initie à la littérature contemporaine et lui fait lire Proust, Gide et Valéry. En 1923, Sartre publie dans La Revue sans titre une nouvelle « L’Ange du morbide ». En 1924, il réussit, avec Nizan, auconcours d’entrée de l’Ecole normale supérieure de la rue d’Ulm, établissement dans lequel Sartre se trouve « heureux » et où il manifeste un talent peu commun pour la blague et la provocation.
Après avoir échoué à l’agrégation de philosophie en 1928, il est reçu premier l’année suivante, lors de laquelle il fait connaissance avec une jeune et brillante étudiante de la Sorbonne, Simonne de Beauvoir.C’est le début d’une relation privilégiée entre deux partenaires qui vivent de multiples « amours contingentes ».
Après son service militaire, il commence, sans enthousiasme, à enseigner en 1931 au lycée du Havre comme professeur de philosophie, où il restera jusqu’en 1936 (à l’exception de l’année scolaire 1933-1934, qu’il passe à l’Institut de français de Berlin). En cette année 1931, il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la nausée
  • La nausée
  • La nausee
  • La nausee
  • La nausée
  • La nausée
  • La nausee
  • La nausée

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !