Paragraphe "les caractères" de jean de la bruyère

467 mots 2 pages
Dans « Les caractères » de Jean de La Bruyère, on observe que l’auteur est un moraliste engagé de son temps qui n’hésite pas à critiquer, comme dans ce texte tiré de « De la mode ». Cette œuvre est une observation critique de la société de l’époque vis-à-vis de la mode, l’auteur fait d’habiles satires de la cour, de la noblesse, du clergé et du roi pour dénoncé les habitudes de ces derniers. Le premier texte parle d’une femme, nommé anonymement « N » par l’auteur, qui est décrit comme une personne riche et à l’affut de la mode mais qui se fait rapidement devancé par cette dernière tant elle change vite. En effet, on apprend dans le court extrait que la nommée « N » ne s’attend pas au changement si brutale de la mode comme nous le démontre la fin du texte (L2) « […] et qu’elle se croit heureuse, la sienne est hors de mode. »
Le second texte, lui, raconte l’histoire d’un homme : Iphis. C’est un long portrait ponctué de virgule, de point-virgule et de deux points mais aucune fin de phrase n’est observée dans ce récit hors mis à sa toute fin. Les propositions énoncées dans le texte sont juxtaposées et l’on peut observer que plusieurs mots, verbes et gestes désignant le personnage nous montre à quel point il est narcissique et imbus de sa personne comme nous l’observons dans la phrase (L10/11) « […] Il parle gras […] et je ne sais quelle adoucissement dans les yeux, dont il n’oublie pas de s’embellir… » . L’auteur prend également soin de nous décrire toutes les parties du corps d’Iphis se qui accentue l’évident goût, très prononcé, pour la mode du personnage comme cité dans cette phrase (L13/14) « […] qu’il porte des chausses et un chapeau… ». Enfin, l’auteur finit sur une critique ironique du protagoniste en expliquant ceci (L14/15/16) « […] et qu’il n’a ni boucles d’oreilles, ni collier de perles ; aussi ne l’ai-je pas mis dans le chapitre des femmes. ».
Pour finir, le dernier texte est une satire clairement définit qui dénonce au grand jour l’abus

en relation

  • Misère d hier et d aujourd hui
    1335 mots | 6 pages
  • Sujet type bac
    427 mots | 2 pages
  • Voilà
    2805 mots | 12 pages
  • Les Caracte res
    774 mots | 4 pages
  • Jean de la Bruyere Les Caractères
    395 mots | 2 pages
  • La bruyère, giton et phédon
    449 mots | 2 pages
  • français les caractères
    819 mots | 4 pages
  • Commentaire du texte de la bruyère
    1217 mots | 5 pages
  • Commentaire
    762 mots | 4 pages
  • Commentaire jean de la bruyère les caractères ou les mœurs de ce siècle, section « de la société et de la conversation »
    1068 mots | 5 pages