Parfum

1643 mots 7 pages
Le Parfum de Patrick Süskind | |
|[pic] |Au XVIIIe siècle vécut en France un homme qui compta parmi les personnages les plus géniaux et les plus horribles de son époque. Il s'appelait |
| |Jean-Baptiste Grenouille. Sa naissance, son enfance furent épouvantables et tout autre que lui n'aurait pas survécu. Mais Grenouille n'avait besoin |
| |que d'un minimum de nourriture et de vêtements, et son âme n'avait besoin de rien. |
| |Or ce monstre de Grenouille, car il s'agissait bel et bien d'un genre de monstre, avait un don, ou plutôt un nez unique au monde et il entendait |
| |bien devenir, même par les moyens les plus atroces, le Dieu tout-puissant de l'univers, car « qui maîtrisait les odeurs, maîtrisait le coeur des |
| |hommes ». |
| |C'est son histoire, abominable… et drolatique, qui nous est racontée dans Le Parfum, un roman très vite devenu un best-seller mondial. |
| | |
| |A vue de nez, un chef-d'oeuvre. |
| |Bernard Pivot. |
| |

en relation

  • Le parfum
    3711 mots | 15 pages
  • Parfum
    575 mots | 3 pages
  • Le parfum
    858 mots | 4 pages
  • Le parfum
    1950 mots | 8 pages
  • Le parfum
    2438 mots | 10 pages
  • le parfum
    5263 mots | 22 pages
  • Le parfum
    701 mots | 3 pages
  • Le parfum
    733 mots | 3 pages
  • Le parfum
    847 mots | 4 pages
  • le parfum
    1336 mots | 6 pages