paris

875 mots 4 pages
A. Une ville en souffrance (5 points)
1- Dans les quatre premiers vers du poème, quelle figure de style met en valeur le sujet ? Nommez-la et justifiez votre réponse. (1 point)
Ce qui met en valeur le sujet est l’anaphore : « Paris » est répété en tête de vers
2 - a) De quelle manière Paris est-elle représentée dans les vers 1 à 10 ? Justifiez en citant le texte.
b) Quelle figure de style pouvez-vous identifier ? Expliquez. (2 points)
« Paris a froid Paris a faim
Paris ne mange plus de marrons dans la rue
Paris a mis de vieux vêtements de vieilles
Paris dort tout debout sans air dans le métro »
La figure de style est la personnification : Paris est comme une personne qui mange, qui s’habille, qui prend le métro. Paris représente tous les parisiens.
B. L’éloge de la ville (5 points)
1- Quel changement important pouvez-vous observer à partir du vers 11 ? En quoi cela confirme-t-il ce que vous avez noté dans votre réponse à la question précédente ? (1,5 point)
C’est la situation d’énonciation qui change : le poète s’adresse à Paris.
« Ne crie pas au secours Paris ».
2- a) Réécrivez le vers 17 de manière à mettre en évidence le rapport logique sous-entendu entre les deux comparaisons.
b) Nommez le rapport logique. c) Identifiez la nature grammaticale de l'outil que vous avez utilisé. (1,5 point)
« Paris ma belle ville
Fine comme une aiguille forte comme une épée
Ingénue et savante »
a) « Fine comme une aiguille MAIS forte comme une épée »
b) C’est un rapport d’opposition
c) « Mais » est une conjonction de coordination.
3- Décomposez le mot « injustice » (v. 19) et expliquez sa formation. (1 point)
Injustice est formé du préfixe négatif « IN », du radical « justice ».

4- Montrez par des exemples précis tirés des vers 11 à 24 que le poète fait l’éloge de la ville. (1 point)
« Ne crie pas au secours Paris
Tu es vivant d’une vie sans égale
Et derrière la nudité
De ta pâleur de ta maigreur
Tout ce qui est humain se révèle en tes yeux

en relation

  • Paris.
    2505 mots | 11 pages
  • Paris
    644 mots | 3 pages
  • Paris
    332 mots | 2 pages
  • paris
    616 mots | 3 pages
  • Paris
    479 mots | 2 pages
  • Paris
    499 mots | 2 pages
  • Paris
    464 mots | 2 pages
  • Paris
    626 mots | 3 pages
  • Paris
    2584 mots | 11 pages
  • Paris
    866 mots | 4 pages