Parkinson

475 mots 2 pages
La maladie de Parkinson

1. 1ère question
Tremblements
Rigidité musculaire
Akinésie
+ Dépression, confusion… (moins spécifique)

2. 2ème question Dégénérescence des neurones dopaminergiques de la voie nigro-striée.

3. 3ème question
On va donner de la L-Dopa (on ne peut pas donner de la dopamine car elle ne passe pas la BHE donc on donne un précurseur de la dopamine) associée à un inhibiteur de la dopa-décarboxylase (Bensérazide) qui va empêcher la transformation de la L-dopa en dopamine au niveau périphérique. L’inhibiteur ne passe pas la BHE donc la L-dopa pourra être transformée au niveau central. Sélégiline, Déprenyl® (IMAO B) effet : économie la dopamine endogène

4. 4ème question

Modopar = L-dopa + Bensérazide. Il a une durée de vie courte.

On va se baser sur les symptômes pour ajuster le traitement.

Si concentration trop faible : akinésie
Si concentration trop forte : dyskinésie + hallucinations

5. 5ème question
Effets indésirables périphériques : * Hypotension orthostatique, tachycardie * Troubles digestifs : nausées, vomissements
Effets indésirables centraux : * Agitation, dyskinésie (mouvements incontrôlables) * Hallucinations * Fluctuations d’activité (effet « on/off ») * Insomnie

6. 6ème question * Hypotension orthostatique HEPT-A-MYL® * Nausées, vomissements Neuroleptiques cachés = MOTILIUM® (c’est le seul qu’on peut donner car il ne passe pas la BHE) * Hallucinations Neuroleptiques atypiques (qui agissent sur la sérotonine) = ABILIFY®, ZYPREXA®, LEPONEX® * Dyskinésie, agitation optimisation pharmacocinétique * Fluctuations d’activité optimisation pharmacocinétique

Conseils à donner au patient : * Respecter la posologie et les heures de prise * Noter ses effets indésirables sur un cahier de suivi * Prendre la L-dopa avec des repas légers (non riche en protéines)

7. 7ème question
Épuisement du traitement,

en relation