Parodie scène galante l'île aux esclaves

Pages: 5 (1119 mots) Publié le: 2 mai 2010
Commentaire composé de la scène 6 : Une Parodie de scène galante
Le XVIIIème, siècle des Lumières est un mouvement intellectuel, culturel et scientifique. C’est le siècle des philosophes, des navigateurs mais aussi de grands écrivains. Le siècle se veut éclairé par la lumière des connaissances acquises par l’expérience et l’enseignement du passé. Elle suggère aussi, une vision du monde, où l’«homme éclairé » s’oppose à la masse de ceux restés dans les l’ignorance. Ce siècle prend une dimension sociale en dénonçant et en critiquant l’injustice par exemple des classes sociales. Les philosophes ôsent exposer leurs idées. Par exemple Voltaire, Diderot ou encore des écrivains comme Marivaux.
Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux, né en 1688 et mort en 1763 est un écrivain, dramaturgeet journalistefrançais. Il suit des études à la Faculté de droit à Paris dès 1710. Il renconre Fontenelle, et commence à fréquenter le salon de Madame de Lambert, Marivaux repère les esprits modernes et s’initie à la préciosité mondaine. Son premier texte est le Père prudent et équitable, ou Crispin l’heureux fourbe en 1712. Il développe alors son observation critique, s’engage dans la bataillecontre les classiques et s’essaye à de multiples genres : roman parodique, poème burlesque ou chronique journalistique. Le parodique est alors sa principale voie d’écriture. Il débute une grande collaboration avec les Comédiens Italiens de la troupe la Comedia dell’Arte pour quelques pièces. Il s’inspire du personnage Arlequin pour révolutionner la comédie théâtrale. Son premier succès est Arlequinpoli par l'amour en 1720.Ses comédies philosophiques surviennent. Elles sont placées dans des cadres utopiques à l’image de l'Île des esclaves en 1725 ou de la Nouvelle Colonie en 1729. L’île des esclaves est une comédie créée par les comédiens italiens en 1725 et publiée à Paris la même année. Dans un contexte Maître-Valet, Marivaux oscille entre deux pôles différents : l'utopie et la comédie demœurs.Il met également en scène deux tonalités, l'une comique (Arlequin) et l'autre tragique (Euphrosine).L'île des esclaves, une île loin de la société civilisée, est un monde où les rôles sociaux sont renversés. Ceux qui ont été les maîtres dans la société civilisée deviennent les servants, ou les esclaves, tandis que ce qui ont été les servants devienne les maîtres. Dans la scène 6, Cléanthis,Arlequin, Iphicrate et Euphrosine se trouvent ensemble pour la première fois depuis le renversement de leurs places sociales. Maintenant, Iphicrate et Euphrosine sont les servants, ou les esclaves, de Cléanthis et Arlequin. Cléanthis et Arlequin profitent de cette situation pour comploter un jeu d'amour. Nous allons voir en quoi cette scène est une parodie galante. Nous analyserons d’abord laparodie du comportement amoureux du texte puis voir que c’est un théâtre dans le théâtre.
Cette scène 6 met en scène une parodie de scène galante cest à dire une imitation burlesque. En effet cette conversation galante est exagérée avec une certaine contrefaçon grotesque. Nous abordons dans cette scène un thème traditionnel : en effet la déclaration d’amour est importante au XVIII siècle pour pouvoirgagner le cœur de la femme. L’homme est soumis à lui déclarer sa flamme en respectant des étapes importantes. La séduction semble avoir des règles à ne pas manquer. Premièrement, la tentative dapproche : l’homme doit engager la conversation délicatement sans brusquer la belle, ici il commencer par lui parler du temps « Remarquez-vous la clarté du jour madame ? ». Au XVIIIème siècle parvenir àavoir une discussion avec une femme est un moment à ne pas négliger. Elle est délicate, et sensible, c’est pour cela que deuxièmement : la femme repousse l’homme. En effet, issue d’une bonne famille, rejeter la première proposition de l’homme est l’attitude à adopter « Vous êtes aimable, mais coquet, et vous ne persuaderez pas. ». Elle veut se faire désirer et prolonge le jeu le plus longtemps...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire scène galante
  • L'ile des esclaves
  • L'ile des esclaves scene 1
  • Etude de scène: l'île des esclaves
  • L'ile des esclave scene 2
  • L'ile des esclaves, scene xi
  • Scène d'exposition l'ile des esclaves
  • L'ile des esclaves scene 10

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !