Paroles de poilus, jean-pierre guéno, vie quotidienne, souffrances, sentiments.

Pages: 17 (4134 mots) Publié le: 19 mars 2013
Ce livre contient des lettres que les poilus envoyaient à leurs familles. Les lettres que nous y trouvons sont différentes car les opinions qui y sont exprimées le sont elles aussi. Avant d'aller à la guerre, tous ces soldats avaient un travail, une vie: il y en a qui étaient boulangers, épiciers, ou même prof de français... Ils avaient une vie paisible. Lorsque la guerre commença, les braveshommes partirent au front. Dans les tranchées, la vie était tellement difficile qu'ils auraient voulus travailler dans les mines plutôt que d'aller au front. Mais aussi certains soldats aimaient l'aventure, et ceux-là malheureusement, sont tous morts au combat.
Le 3 août 1914, l'Allemagne déclare la guerre à la France. Tous espérant que les hostilités seront de courte durée mais le conflit seprolonge. Cette guerre moderne, pour laquelle on met au point de nouvelles armes redoutables, durera quatre ans et laissera derrière elle des millions de morts et d'invalides, soldats et civils.
La Première Guerre Mondiale débute en août 1914: elle commence par une phase d’offensives lancées par les deux camps, la «guerre de mouvement». Mais fin 1914, début 1915, les soldats tentent de conserverleurs positions et s’enterrent dans les tranchées: c’est la «guerre de position» qui dure jusqu’en 1918.
Quelle est donc la vie d'un soldat au front? Les soldats vivent la guerre au quotidien, connaissent des souffrances inimaginables, et les sentiments qu'ils ressentent sont difficiles à supporter.

Dans un premier temps, nous nous intéresserons à la guerre au quotidien. La correspondanceavec les proches joue un rôle essentiel lors de la Première Guerre Mondiale: près de dix milliards de lettres ont été échangées durant les conflits. A travers ces lettres, les «poilus» nous renseignent sur leur quotidien, leurs armements mais également sur leur vie dans les tranchées.
Les soldats n’ont pas beaucoup de répit lorsqu’ils sont au front: ils doivent monter la garde jour et nuit,et lorsqu’ils ne le sont pas, ils doivent être agent de liaison, ou secourir des blessés (Lettre 6). Les soldats, qui sont à l’arrière, s’occupent comme ils peuvent entre deux combats: certains jouent aux cartes, d’autres sculptent des objets. Mais, on peut aussi lire les journaux qui circulent dans les tranchées et qui ont été écrit par d’autres soldats (le Poilu Déchaînés par exemple).Cependant, l’activité principale des soldats reste l’écriture: tous les soldats prennent le temps d’écrire à leurs proches.
Les soldats vivent dans un stress permanent puisqu’ils savent que la mort peut les atteindre à tout moment. La vie au front est une vie alternant un moment de répit et un moment de peur et d’inquiétude signalant soit des tirs d’obus, soit l’attaque et la progression del’adversaire. Les soldats doivent ainsi être prêt à réagir et à se protéger en toute circonstance («Les Boches attaquent: les balles sifflent. Visages ahuris et inquiets. Silhouettes qui passent sur la route en courant et en se baissant. On a renforcé la tranchée à quelques pas; je me fous par terre dans du fil de fer coupé, et d’autres aussi; le sac monté à la diable ballote, les musettesbattent les jambes et l’on se précipite dans les trous de tranchée n’importe comment, on se terre au fond, assez inquiets.» Lettre 4). De plus, les soldats vivent quotidiennement avec des cadavres, ils voient des personnes mourir devant eux par des éclats d’obus, ou pleins d’atrocités qui rend le quotidien d’un soldat inhumain.
L’espérance fait parti du quotidien: chaque soldat espère avoir desnouvelles de leurs proches ainsi que des colis contenant de la nourriture(«Comme d’habitude j’ai été content au plus haut point, c’était l’unique chose qui m’a été apportée par la poste ce jour, car honteusement l’on espère quotidiennement recevoir quelque chose.» Lettre 4).
L’armement évolue dans le camp français et allemand puisque l’on voit apparaître plusieurs armes de plus en plus...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Paroles de poilus
  • Paroles des poilus
  • Paroles de poilus
  • Paroles de poilus
  • Parole de poilu
  • Parole de poilus
  • Paroles de poilus
  • Paroles de poilus

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !