Partie II Artketing

4374 mots 18 pages
Partie II
Pourquoi et comment les marques s’associent elles au monde artistique ?

L’objectif de la partie 2 du projet tuteuré :

L’objectif premier est de découvrir et de permettre aux gens de comprendre ce nouveau concept de l’Artketing, qui permet aux entreprises et aux artistes, à l’économie et l’art de se rencontrer pour atteindre des objectifs visuels et commerciaux surmédiatisés comme la fondation Louis Vuitton récemment.

J’ai choisi, pour ma partie, d’étudier donc, deux entreprises permettant de faire la part des choses entre deux tendances qui commencent à apparaître dans le domaine de l’Artketing :

Ces deux premières parties vont permettre d’analyser clairement et de comparer une entreprise de luxe utilisant l’art depuis plusieurs années avec une entreprise novatrice qui a choisi récemment de développer son activité artistique. Cette analyse et comparaison vont également mettre en évidence les différences et les points communs de ces deux approches.
Pour chaque partie j’ai étudié la relation entre l’objectif marketing de l’entreprise et l’objet artistique qu’elle avait choisi afin de voir quelle est la finalité de cette relation et de cette collaboration originale.

Nous étudierons, par l’intermédiaire d’analyses précises, les différents canaux de communication utilisant l’art en particulier dans les publicités et la théâtralisation des produits vendus.

A. Louis Vuitton

1. Une orientation stratégique complexe à mettre en place

Stratégie Marketing :

A l’instar de nombreuses marques de luxe le mot d’ordre de la stratégie de Louis Vuitton est l’écrémage et un renouvellement saisonnier de sa gamme. L’écrémage souhaité par Louis Vuitton se traduit par des prix très élevés (même par rapport à d’autres marques de luxe) et se justifie par des produits de très haute qualité avec des matières recherchées et produites exclusivement en France.
La communication de Louis Vuitton demeure très faible par rapport au média de masse. Sa force de vente réside

en relation