Pascal et le moi

1596 mots 7 pages
Philosophie

____________________________________________________________

_

____________________________________________________________

_

Nous savons que selon la pensée carthesienne il serait impossible de douter de notre existence. La notion du "Moi", selon Pascal, reste pourtant insaisissable et ne peut être classée dans aucune définition précise car le "Moi" est supposé être mouvance constante. L'exemple de l'amour que choisit Pascal illustre cette observation. La question que pose Pascal dans ce texte est: qu'aime t'on lorsque l'on pense aimer quelqu'un? Autrement dit, il pousse la question jusqu'à son ultime reflexion qui, pour Pascal, sera celle ci: peut-on aimer? Est ce possible? Doit on et peut on faire abstraction des qualités de l'homme pour atteindre l'amour vrai? Pascal, dans une démarche éliminatoire, fait se succeder arguments et exemples afin de réfuter la these de l'existence de l'amour d'autrui. Nous commenterons dans un premier temps l'impossibilité, pour l'homme, d'aimer pour des qualités physiques ou intellectuelles. Puis nous tenterons de comprendre en quoi l'amour, la vie se présente sous la forme d'une comédie sociale, d'un jeu de masque... Enfin tout au long de notre discussion nous tenterons mentionner la méthode utilisée par Pascal afin d'élaborer sa démarche.

En premier lieu, si l'on admet que la personne se situe dans l'individualité et dans la particularité, quel serait l'élément qui nous différencierai d'autrui? L'apparence permet de nous reconnaitre les uns, les autres en tant que personne. Le premier jugement, la premiere opinion ou le premier regard se portent sur ce nous voyons. Notre enveloppe corporelle est donc ce qui nous distingue entre nous. Remarquons, que Pascal dans son texte ne disserte pas sur le "corps" en général, mais prend l'exemple d'une qualité: la beauté, et ce, afin d'amener le lecteur a reflechir sur la question de l'existence de l'amour. En effet, la beauté d'une personne et son apparence

en relation

  • Pascal
    445 mots | 2 pages
  • Pascal
    646 mots | 3 pages
  • Pascal
    2225 mots | 9 pages
  • Pascal
    1382 mots | 6 pages
  • Pascal
    358 mots | 2 pages
  • Pascale
    393 mots | 2 pages
  • Pascal
    1114 mots | 5 pages
  • Pascal
    695 mots | 3 pages
  • Pascal
    567 mots | 3 pages
  • Pascal
    289 mots | 2 pages