Pascal Pasiones

5616 mots 23 pages
Tite] me Reí sea Complutense de Esoidios Fnncese’
2000,15 205 215

JSSN 1139 9368

Philosophie et littérature au XVIIe siécle (II): la théorie des passions de Pascal dans
La Princesse de Cléves de Mme de Lafayette
JESÚS CAMARERO-ARRtBAS
Universidad del País Vasco-Euskal Herriko Unibertsitatea

In memoriam Isabel Herrero

1.

INTRODUCTION

A l’époque oú Mme de Lafayette écrivait son roman principal, La Princesse de Cléves (1678), elle avait déjá lu le Discours de la méthode (1637) et le Traité des passions de 1 ¿¿me (1649) de René Descartes, ainsi que le Disúours sur les possions de lomour (1653) et les Pensées (1670) de Blaise Pascal. La lecture de ces textes philosophiques a exercé sur l’écriture de son roman une influence déterminante, concemant surtout le théme de lamour. 11 s’agit donc

dentreprendre une lecture plurielle —ou pluridimensionnelle— et de souligner non seulement les rapports comparatifs de quelques productions philosophiques el Jitíéraires mi d’établir une diachronie thématique, mais aussi d’explorer les renvois possibles de cette lecture, den consíater les traces vis-á-vis du processus décriture et d’en reconstruire ou déconstruire enfin le réseau explicatif et sa signification. Dans ce travail nous allons envisager linfluence de Pascal sur
Mme de Lafayette
Pour ce faire, on a tout d’abord mis en communication les textes de Pascal avec le teste de Mme de Lafayette: le résultat en était une imbrication remarquable qui permettait la lecture du roman suivant les idées des textes philosophiques, ce qui constitue un essai dinterprétation transtextuelle oú les testes voyagent et s’entrecroisent tout le long des lectures possibles et différentes.
D’ailleurs le rapprochement idéologique de Mme de Lafayette par rapport it la

philosophie de son époque n’était pas gratuil, car ce parallélisme intellectuel déclenchait dans le roman un mécanisme de construction tr~s déterminé: la
Voir mon travail complémentaire e<Philosophie et littérature au XVIIe siécle

en relation

  • Bailar el tango , commentaire
    687 mots | 3 pages
  • Pelícanos
    2449 mots | 10 pages
  • Resumen émile zola
    5364 mots | 22 pages
  • El secreto de sus ojos mémoire
    16416 mots | 66 pages
  • Lexique de philo
    20447 mots | 82 pages
  • Conflits et pouvoirs dans les institutions du capitalisme
    110096 mots | 441 pages
  • Rapport d'audit d'une institut
    130663 mots | 523 pages
  • Corrigé Annales Passerelle 2005
    112549 mots | 451 pages
  • Annabac
    113689 mots | 455 pages
  • Electro biplogénèse
    191518 mots | 767 pages