Pascal-pensée 182

Pages: 10 (2284 mots) Publié le: 19 janvier 2011
I) Dans le premier moment, Pascal fait un constat et expose sa thèse qu’il développe ensuite. Il emploit pour cela un présent de vérité génrale car il a observé ce constat sur tous les hommes.Sa thèse est la suivante : « nous ne nous tenons jamais au temps présent ».Le verbe « tenir » doit s’entendre en plusieurs sens et ce sont tous ces sens que Pascal entend reprendre ici.-« tenir » c’estd’abord « se tenir en place » en quelque sorte, être. Nous ne nous tenons jamais dans le temps présent car nous fuyons vers d’autres temps ( le passé et l’avenir) plutôt que de le vivre. Nous sommes toujours dans la fuite, dans l’imaginaire ou dans l’oubli.- Se "tenir" à quelque chose c'est s'en tenir à lui et s’en contenter. Or nous fuyons précisément le présent car nous ne nous en contentons pas. Il nenous contente pas car il nous paraît insuffisant.- Mais « tenir » c’est aussi « tenir à quelque chose » et accorder de l’importance à celle-ci. Or nous ne considérons pas le présent parce qu’il ne nous suffit pas tel qu’il est. Nous le voudrions autre alors qu’il est ce qu'il est. Or nous refusons ce qui est. Ce refus du présent n’est pas tout à fait refus du temps. Il se traduit par unesubstitution du présent (temps principal) à deux autres temps qui ne devraient être que subsidiaires : «  l’avenir » et le « passé ». Notre refus de nous en tenir « jamais » au présent se traduit par une « anticipation » de l’avenir et un « rappel » du passé.Vivre ce n’est pas « anticiper » ni se rappeler. Et donc nous voyons ici comment se caractérise concrètement ce refus du présent qui est bien icirefus de vivre notre vie. Ce refus se traduit par une fuite par l'éspérance d’une imagination. Imagination qui nous fait rêver en un avenir dont nous ignorons presque tout et qui est vu soit tout noir, soit au contraire tout rose afin de mieux fuir le présent. Fuite du présent qui peut aussi être refuge dans un passé que l’on ne cesse de se rappeler, remplaçant ici la conscience par la mémoire quidevient omniprésente. Cette mémoire peut être à l’image de nostalgies d’un temps glorieux (ou que l'on imagine comme tel) qui nous poussent alors à rejeter le temps présent ou au contraire de névroses qui nous rappellent nos fautes commises ou non et que l'on ne parvient pas à se pardonner, traînant ainsi un passé qui occulte totalement le présent. La nostalgie est parfois et souvent liéed’ailleurs avec la culpabilisation.Telle est donc la thèse soutenue par Pascal, l’homme refuse son présent et c’est se refus même qu’il assimile à un refus du bonheur. Or dans le mot "bonheur" il y a "bonne heure" et qui dit bonheur implique nécessairement un contentement du temps présent.Thèse qui ne paraît connaître aucune exception et qui se traduit donc par une fuite continuelle dans l’avenir ou unrefuge dans le passé. Mais reste alors une question essentielle:Pourquoi nous refusons nous ainsi ce bonheur auquel nous aurions peut-être droit ? Pourquoi ne vivons-nous pas ce temps présent ? C’est essentiellement une contradiction , qui est marque d’une confusion, qui explique cette fuite, et que Pascal dénonce ensuite dans le deuxième moment de cette pensée.

Dans un second moment, Pascals'intéresse aux causes et raisons de son constat sur l'homme. Il explique cette fuite du présent par l’homme d'un point de vue psychologique ainsi que par l'étude de notre relation au temps. Psychologiquement, c’est notre « imprudence » et notre « vanité » qui seraient cause de cette fuite.L’homme, pour Pascal est un être fragile et limité , mais il ne veut pas toujours l’admettre. Il a plutôttendance à se glorifier et à se hasarder ainsi dans des territoires qui ne sont pas les siens et notamment « dans un temps qui n’est pas le sien ». Le temps de l’homme c’est d’abord le temps réel, celui qu’il vit et qui est celui des faits qu’il doit éprouver,qui lui permettent de connaître la vie. Plutôt que de nous en tenir à cette expérience quotidienne des faits, nous préférons nous enfuir...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pascal, les pensées
  • Pensées pascal
  • Pascal les pensées
  • pascal , pensee
  • Les pensées de pascal
  • Pascal les pensées
  • Les pensées de pascale
  • Pascal pensées

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !