Pascal, pensées, 168

716 mots 3 pages
Quand je m'y suis mis quelquefois à considérer les diverses agitations des hommes et les périls et les peines où ils s'exposent dans la Cour, dans la guerre, d'où naissent tant de querelles, de passions, d'entreprises hardies et souvent mauvaises, etc., j'ai dit souvent que tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre.
[...]
Quelque condition qu'on se figure, où l'on assemble tous les biens qui peuvent nous appartenir, la royauté est le plus beau poste du monde. Et cependant, qu'on s'en imagine [un] accompagné de toutes les satisfactions qui peuvent le toucher. S'il est sans divertissement et qu'on le laisse considérer et faire réflexion sur ce qu'il est, cette félicité languissante ne le soutiendra point. Il tombera par nécessité dans les vues qui le menacent des révoltes qui peuvent arriver et enfin de la mort et des maladies, qui sont inévitables. de sorte qu'il est sans ce qu'on appelle divertissement, le voilà malheureux et plus malheureux que le moindre de ses sujets qui joue et qui se divertit.
[...]
Ce n'est pas cet usage mol et paisible et qui nous laisse penser à notre malheureuse condition qu'on recherche ni les dangers de la guerre ni la peine des emplois, mais c'est le tracas qui nous détourne d'y penser et nous divertit. Raison pourquoi on aime mieux la chasse que la prise.
De là vient que les hommes aiment tant le bruit et le remuement. de là vient que la prison est un supplice si horrible. de là vient que le plaisir de la solitude est une chose incompréhensible. Et c'est enfin le plus grand sujet de félicité de la condition des rois de ce qu'on essaie sans cesse à les divertir et à leur procurer toutes sortes de plaisirs. - Le roi est environné de gens qui ne pensent qu'à divertir le roi et à l'empêcher de penser à lui. Car il est malheureux, tout roi qu'il est, s'il y pense.
A [...]
B. Ainsi l'homme est si malheureux qu'il s'ennuierait même sans aucune cause d'ennui par

en relation

  • Mercure - résumé
    379 mots | 2 pages
  • Explication de texte: Pensées de Pascal
    1737 mots | 7 pages
  • Le vrai moi de carole braeckman
    360 mots | 2 pages
  • Les sept péchés capitaux
    875 mots | 4 pages
  • Les parents symboliques
    867 mots | 4 pages
  • Niestchze aurore
    793 mots | 4 pages
  • Ecriture d'invention
    822 mots | 4 pages
  • La vie en société nous contraint-elle à renoncer à la liberté ?
    630 mots | 3 pages
  • Antigone
    328 mots | 2 pages
  • Renart capturé par les annimaux
    468 mots | 2 pages
  • Histoire
    816 mots | 4 pages
  • Structure de l'avare moliere
    1520 mots | 7 pages
  • kjwnflksndf
    350 mots | 2 pages
  • HDA Les Artistes Face La Peinede Mort ZAZHITSKY PITTET Objet D Tude N 1 Version 1
    1275 mots | 6 pages
  • La révolte de julien sorel contre la société dans le rouge et le noir
    3923 mots | 16 pages