Pascal

1692 mots 7 pages
DIVERTISSEMENT

139-143. — Divertissement. — On charge les hommes, dès l'enfance, du soin de leur honneur, de leur bien, de leurs amis, et encore du bien et de l'honneur de leurs amis. On les accable d'affaires, de l'apprentissage des langues et d'exercices, et on leur fait entendre qu'ils ne sauraient être heureux sans que leur santé, leur honneur, leur fortune et celle de leurs amis soient en bon état, et qu'une seule chose qui manque les rendrait malheureux. Ainsi on leur donne des charges et des affaires qui les font tracasser dès la pointe du jour. — Voilà, direz-vous, une étrange manière de les rendre heureux ! Que pourrait-on faire de mieux pour les rendre malheureux ? — Comment ! Ce qu'on pourrait faire ? Il ne faudrait que leur ôter tous ces soins ; car alors ils se verraient, ils penseraient à ce qu'ils sont, d'où ils viennent, où ils vont ; et ainsi on ne peut trop les occuper et les détourner. Et c'est pourquoi, après leur avoir tant préparé d'affaires, s'ils ont quelque temps de relâche, on leur conseille de l'employer à se divertir, à jouer, et à s'occuper toujours tout entiers.
Que le cœur de l'homme est creux et plein d'ordure !

Blaise Pascal est un mathématicien, philosophe du 17ème siècle, né en 1623 et mort en 1662. Il est l’auteur entre autres des "Pensées", apologie de la religion chrétienne. Dans cette œuvre fragmentée il développe une pensée pessimiste sur la condition humaine pour mieux souligner la nécessité de se tourner vers Dieu.
L'extrait étudié des "Pensées" est le fragment 143. Celui-ci se consacre au divertissement, c'est-à-dire à la capacité de l'homme de se détourner de l'essentiel, d’une réalité qui peut être déplaisante, de s'adapter pour mieux remplir le vide de son existence. C'est à travers une démonstration rigoureuse que Pascal s'attache à révéler la faiblesse de l'être humain. On peut se demander quelle conception du bonheur Pascal développe dans cet extrait ? Plus précisément, pour atteindre le

en relation

  • Pascal
    1710 mots | 7 pages
  • Pascal
    1266 mots | 6 pages
  • Pascal
    2651 mots | 11 pages
  • Pascal
    5256 mots | 22 pages
  • Pascal
    445 mots | 2 pages
  • Pascal
    646 mots | 3 pages
  • Pascal et le moi
    1596 mots | 7 pages
  • Pascal
    2812 mots | 12 pages
  • Pascal
    2225 mots | 9 pages
  • Pascal
    1382 mots | 6 pages