Paul claudel-la pluie

397 mots 2 pages
OBJET D'ETUDE: La poésie.
SEQUENCE 1, TEXTE: La pluie, Paul Claudel, 1890-1905.

INTRODUCTION:
*Né en 1868 et mort en 1955.
*A l'âge de 8 ans il devient catholique. Ces pièces et poèmes s'inspire de la religion.
*Poète et dramaturge.
*Il se passionne pour A.Rimbaut.
*Passe une partie de sa vie en Asie (Hong-Kong)
*Tiré du recueil "Connaissance de l'est" où il évoque la chine où il a vécu. SUJET: Vie quotidienne...

I)Un poème descriptif.
*Le cadre spatial est défini dès la première phrase du poème: "la fenêtre" trace un cadre et délimite la description qu'elle annonce.
*Le jeu des contraires/opposition (les antonymes): - le grand et le petit : la nue (nuage,brouillard)/la goutte - l'élémentaire et le familier : pluie, eau, terre/plume, encrier... - le haut et le bas: terre/nue - le vertical et l'horizontal : descend / termine mon horizon - l'intérieur et l'extérieur : va et vient entre la fenêtre - vue sur l'extérieur - et la pièce dans laquelle se trouve le poète.
*Le champ lexical de l'eau: eau, pluie, aquatique, mare, fleuve, mer...
*Densité de l'eau: Attaque soudaine, profonde==>VIOLENCE.
*Il introduit la culture japonaise dans son poème:Haïku. Sujet: Grenouille. (vers10-11)
*Approche de la réalité : désir d'appréhender le monde dans sa globalité.

II)Une description poétique.
*Richesse symbolique de l'eau : rêverie poétique. - source de vie : 80% de l'Homme. - moyen de purification : ablution ==> RELIGIEUX. - centre de régénérescence.
*Image érotique/guerrière : union amoureuse "ciel/terre" reliée au lexique de la guerre « attrape », « attaque puissante »...
*Références à la Genèse : eau envisagée dans sa fonction reproductive, elle est féconde.
*Relie la pluie et l'encre, métaphore qui unie le monde et le poème réalisé.
*Figure du poète :
-médiateur intérieur-extérieur, enfermé « enfermement, intérieur, bulle d'air » et hors du temps « le temps ne dure pas », relié au monde

en relation

  • Synthèse poésie et réalité 1ere l
    889 mots | 4 pages
  • anthologie funeste
    2339 mots | 10 pages
  • Hana
    7266 mots | 30 pages
  • La poésie
    2678 mots | 11 pages
  • Anthologie souffrance mentale
    4359 mots | 18 pages
  • Le symbolisme
    1545 mots | 7 pages
  • Franckusco
    18479 mots | 74 pages
  • Sciences
    1108 mots | 5 pages
  • le bavardage
    2162 mots | 9 pages
  • Littérature intéressante 3ème
    1067 mots | 5 pages