Paul Eluard

Pages: 5 (1218 mots) Publié le: 6 mai 2014
Biographie

Paul Eluard né, le 14 décembre 1895 sous le nom d’Eugène Grindel et mort le 18 novembre 1952 à Saint Denis à Paris. Dès l'âge de 17 ans, il est atteint de tuberculose ,ce qui l’oblige à interrompre ses études pour aller en Suisse guérir cette maladie.
Pendant son séjour en Suisse, Eluard fait la connaissance d’une jeune fille russe dont il tombe amoureux il l'a surnomme « Gala» et il l’épouse . C'est alors qu'il découvre la poésie et commence à écrire. En 1914, il part sur le front avant d’être éloigné des combats pour raison médicale. Cette expérience de la guerre et de ses champs de bataille le traumatise et lui inspire « Poèmes pour la Paix» qui sera publié en 1918. Il emprunte dès lors le nom de sa grand-mère maternelle, s'appelant désormais Paul Eluard. C'estalors qu'il rencontre de grands poètes surréaliste tels que Breton, Aragon, Ernst, Man Ray, Magritte et bien d'autres encore. Il adhère au mouvement artistique dadaïste avant que ne vienne le temps du surréalisme, dont il va être, pendant près de 15 ans, l'un des membres les plus actifs. En octobre 1924,il signe avec son ami André Breton le« Manifeste du surréalisme». Ses problèmes de santé, sesdifficultés conjugales et ses souffrances sentimentales inspireront sa poésie surréaliste, lyrique et sensible – Capitale de la douleur (1926) ; L’Amour, la Poésie (1929) ; La Vie immédiate (1932) ; Les Yeux fertiles (1936). Libre en amour comme en poésie, il sera très affecté par le départ de Gala, qui le quitte pour vivre avec Dali. Il retrouvera le bonheur avec Maria Benz, surnommée Nusch, qu’ilépousera. Paul Eluard est connu comme l’un des piliers du surréalisme, en ouvrant la voie à une action artistique engagée. Il meurt en 1952, suite à une crise cardiaque après une carrière entre 1916 jusqu’en 1952 avec plus de 100 recueils.














La terre est bleu

La terre est bleue comme une orange
Jamais une erreur les mots ne mentent pas
Ils ne vous donnent plus àchanter
Au tour des baisers de s’entendre
Les fous et les amours
Elle sa bouche d’alliance
Tous les secrets tous les sourires
Et quels vêtements d’indulgence
À la croire toute nue.
Les guêpes fleurissent vert
L’aube se passe autour du cou
Un collier de fenêtres
Des ailes couvrent les feuilles
Tu as toutes les joies solaires
Tout le soleil sur la terre
Sur les chemins de ta beauté.Analyse

Dans ce poème, Eluard utilise des métaphores, des mots simples et des phrases symboliques pour exprimer son amour à la femme qui l'a quitté. Ce poème donne l'image d'une terre céleste qui est comparée à l'orange, un fruit pulpeux, juteux, parfumé, avec des rondeurs. Par ailleurs, le poète utilise également la terre comme métaphore de la femme. Il s'agit ici de Gala, son épouse qui l'aquitté pour le peintre Salvador Dali. La couleur orange lui rappelle la chevelure blonde dorée de Gala. Le visage rond de celle qu'il a aimé, ses yeux bleus et cette chevelure remarquable sont exprimés à travers l'image de la terre céleste.








Leurs yeux toujours purs

Jours de lenteur, jours de pluie
Jours de miroirs brisés et d’aiguilles perdues,
Jours de paupières closes àl’horizon des mers,
D’heures toutes semblables, jours de captivité,

Mon esprit qui brillait encore sur les feuille
Et les fleurs, mon esprit est nu comme l’amour,
L’aurore qu’il oublie lui fait baisser la tête
Et contempler son corps obéissant et vain.

Pourtant j’ai vu les plus beaux yeux du monde,
Dieux d’argent qui tenaient des saphirs dans leurs mains,
De véritables dieux, des oiseauxdans la terre
Et dans l’eau, je les ai vus.

Leurs ailes sont les miennes, rien n’existe
Que leur vol qui secoue ma misère,
Leur vol de terre, leur vol de pierre
Sur les flots de leurs ailes,

Ma pensée soutenue par la vie et la mort.

Analyse
.
La première strophe
C’est constituée de l’énumération de sept définitions des jours que vit le poète :

- ce sont des «jours de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Paul eluard
  • Paul éluard
  • Paul Eluard
  • Paul éluard
  • Paul eluard
  • Paul éluard
  • Paul eluard
  • paul eluard

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !