Paul eluard

477 mots 2 pages
Biographie :

Paul Eluard de son vrai nom Eugène Emile Paul Grindel est un poète née à Saint Denis le 14 Décembre 1895.

Il renonce à ses études à l’âge de 16 ans pour se reposer car il est atteint de la Tuberculose. Il rencontre Gala, une jeune femme Russe, qu’il épouse en 1917 et dont il se sépare en 1929.

Il publie ses premiers poèmes à l’âge de 18 ans avant de participer au début du surréalisme.

Dès 1925, il soutient la révolte des Marocains et en janvier 1927, il adhère au parti communiste français, avec Louis Aragon, André Breton, Benjamin Péret Pierre Unik.

Sa poésie prend une dimension plus politique. Sous l’occupation Allemande, il écrit des recueils comme « Livres Ouverts » publié en 1940. Il s’oppose discrètement au nazi.

Il écrit « Au rendez-vous Allemand » en 1944 où il s’oppose de manière plus violente.

Après la guerre, il aura uneactivité militante jusqu’à sa mort à Charenton-le-Pont le 18 Novembre 1952.
C'est également en combattant la mort et les atrocités liées à la guerre que le poète aspire à redonner un sens à la vie. On compte notamment, parmi ses écrits les plus engagés :

Cours naturel, 1938 Facile proie, 1938 Le Livre ouvert, 1941 Poésie et vérité, 1942 Poèmes politiques, 1948

Jacques Gaucheron, auteur du livre Paul Éluard ou la fidélité à la vie, rencontre le poète après la guerre au Comité national des écrivains. Devenus amis, ils publient ensemble Les Maquis de France. Pour lui : « Paul Éluard est entré dans l’histoire littéraire lorsqu’il parle de poésie ininterrompue, ce n’est pas un vain mot ».

Cette cohérence tient à la profondeur de l’invention d’Éluard, qui n’est pas seulement une manière de dire, mais une manière d’être. L’intuition fondamentale du poète, explique Jacques Gaucheron, est précocement à l’origine de la revendication inconditionnelle du bonheur. Sa méditation poétique s’expérimente dans les remous de sa vie personnelle. On pense souvent à lui comme poète de la

en relation

  • Paul eluard
    877 mots | 4 pages
  • Paul eluard
    972 mots | 4 pages
  • Paul eluard
    912 mots | 4 pages
  • Paul éluard
    636 mots | 3 pages
  • Paul eluard
    401 mots | 2 pages
  • Paul eluard
    2904 mots | 12 pages
  • Paul eluard
    386 mots | 2 pages
  • Paul eluard
    956 mots | 4 pages
  • Paul Eluard
    2210 mots | 9 pages
  • paul eluard
    276 mots | 2 pages