Paul eluard

Pages: 7 (1622 mots) Publié le: 9 février 2015
Questions possibles à l’oral sur « Je t’aime » de Paul Eluard :
♦ Commentez la structure du poème « je t’aime ».
♦ Quelles images de la femme et de l’amour nous offre ce poème ?
♦ Analysez les jeux d’opposition présents dans le poème. Que peut-on en dire ?
♦ Quelles sont les influences du surréalisme dans ce poème ?

I – Un hymne à l’amour

A – Omniprésence de l’amour
L’amour est lethème principal du poème.

Ainsi la déclaration du poète à la femme aimée, qui donne au poème son titre, scande quasiment tout le texte : « Je t’aime » introduit les vers 1, 2, 6, 7, 15 et 17.

Le verbe « aimer » est même redoublé aux vers 6 et 7 : « Je t’aime pour aimer/Je t’aime pour toutes les femmes que je n’aime pas ».

De plus, les sonorités renforcent cette omniprésence de l’amour àtravers l’allitération en « m » : « Je t’aime pour toutes les femmes » (v. 1), « pour les premières fleurs », « Pour les animaux purs que l’homme n’effraie pas » (v. 4-5), « Je t’aime pour aimer », « Je t’aime pour toutes les femmes que je n’aime pas » (v. 6-7), « Qui me reflète sinon toi-même je me vois si peu » (v. 8), « Il y a eu toutes ces morts », « le mur de mon miroir » (v. 11-12), « Il m‘afallu apprendre mot par mot », « Comme on oublie » (v. 13-14), « Je t’aime pour ta sagesse qui n’est pas la mienne » (v. 15), « Pour ce cœur immortel » (v. 18), « Tu es le grand soleil qui me monte à la tête », « Quand je suis sûr de moi » (v. 20-21).

On note l’abondance de la consonne « m » géminée (deux consonnes identiques et consécutives prononcées), marquant bien l’insistance du poète pour quicet amour représente tout.

B – Un amour heureux et complet
Pour Paul Eluard, l’amour mène au bonheur et à la plénitude.

L’exaltation du poète est soulignée par la structure anaphorique du poème doublée d’une énumération à la première et à la dernière strophe : « Je t’aime pour toutes les femmes que je n’ai pas connues/Je t’aime pour tous les temps où je n’ai pas vécu/ Pour l’odeur du grandlarge et l’odeur du pain chaud/Pour la neige qui fond pour les premières fleurs/Pour les animaux purs que l’homme n’effraie pas/Je t’aime pour aimer/Je t’aime pour toutes les femmes que je n’aime pas » (v. 1 à 7), « Je t’aime pour ta sagesse qui n’est pas la mienne/Pour ta santé/Je t’aime contre tout ce qui n’est qu’illusion/Pour ce cœur immortel que je ne détiens pas/Tu crois être le doute et tun’es que raison/Tu es le grand soleil qui me monte à la tête » (v. 15 à 20).

L’anaphore et l’énumération rythment le poème qui se présente alors comme une litanie amoureuse.

La plénitude de cet amour est traduite par la répétition de l’adjectif « toutes », « tous » ou « tout » : « toutes les femmes » (v. 1 et 7), « tous les temps » (v. 2), « toutes ces morts » (v. 11), « contre tout » (v.17).

Cette plénitude est également mise en valeur à travers le contraste marqué par les jeux d’oppositions :

♦ Singulier/pluriel : « Je t’aime/pour toutes les femmes », « tous les temps/où je n’ai pas vécu (v. 1-2), « les animaux purs/l’homme » (v. 5).

♦ Affirmation/négation : « Je t’aime pour toutes les femmes/que je n’aime pas » (v. 7), « Je t’aime pour ta sagesse/qui n’est pas lamienne » (v. 15), « Pour ce cœur immortel/que je ne détiens pas », « Tu crois être le doute/et tu n’es que raison » (v. 18-19).

♦ Vie/mort : « Il y eu toutes ces morts » (v. 11)/ « Il m’a fallu apprendre mot par mot la vie » (v. 13).

♦ Pour/contre, tout/rien : « Je t’aime pour… »/ « Je t’aime contre tout » (v. 17), « sans toi je ne vois rien » (v. 9).

Transition : Ces contrastes renforcela singularité de la femme aimée célébrée ici par le poète.

II – Célébration de la femme à travers la nature

A – La femme associée au monde : caractéristique du surréalisme
Le rapport entre la femme et le monde est une des caractéristiques du mouvement surréaliste dont Eluard a fait partie.

Ici, la femme est associée à la nature et au monde qui entourent le poète : « Pour la neige qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Paul eluard
  • Paul éluard
  • Paul Eluard
  • Paul éluard
  • Paul eluard
  • Paul éluard
  • Paul eluard
  • paul eluard

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !