penis érotique

Pages: 6 (1441 mots) Publié le: 5 janvier 2015
La chaleur étouffante qui s’était abattue sur le littoral avait eu pour effet de nous confiner cet après-midi là dans la fraîcheur reposante de la maison. La chambre exposée au nord offrait ce que l’on peut considérer comme une température raisonnable, quand le mercure du thermomètre à l’ombre atteint sans grand effort les 37°.

Nous venions de terminer une de ces siestes coquines qui laissentlibre cours à notre appétit sexuel et nous permet de faire exploser les fantasmes qu’une atmosphère nocturne ne nous engagerait nullement à révéler. Sur la porte, des coups secs, mais timides, vinrent perturber l’engourdissement que les mouvements continus d’une volupté partagée avaient engendré. Péniblement je me levai, enfilai mon caleçon pour cacher ma virilité pourtant honorable et me dirigeaien traînant les pieds vers la porte d’entrée, derrière la vitre de laquelle se profilait une silhouette féminine.

La porte s’ouvrit sur un être des plus sensuels et des plus attirants que j’aurais pu difficilement imaginer un jour venir frapper à ma porte. Ma compagne dormait, semble-t-il, à poings fermés, car je ne l’entendais pas m’interroger sur le visiteur importun.

Une jeune femme, quidevait avoir tout au plus vingt cinq ans, me demanda si j’avais vu son ami, qui aurait dû arriver hier soir dans la villa située un peu plus haut, sur le chemin de la plage. Elle avait un corps idéal, des seins bien ronds qui transparaissaient sous son haut en lin. J’avais l’impression qu’ils étaient en érection, ou bien était-ce leur état permanent, ce qui les rendait encore plus captivants.- Non, répondis-je, nous n’avons vu personne. Ce matin les volets étaient fermés comme hier et les jours précédents.

Elle parut contrariée, ne sachant que faire dans une telle situation. Elle se risqua, résignée :

- Bon alors je vais devoir dormir à la belle étoile !

J’hésitai un moment, mais la tentation de passer la nuit sous le même toit que cette créature idéale me fit prononcer :
-Mais non. On peut vous offrir l’hospitalité, nous avons une chambre, petite, certes, mais avec un lit confortable. C’est mieux que de dormir sur la plage.

Elle franchit le seuil que j’avais libéré. Je la dirigeai dans la chambre et montai réveiller Juliette à qui j’expliquais brièvement la situation.

Audrey me parut être assez libertine de par son comportement. Elle n’avait pas semblé gênéede ma tenue légère. Elle avait enfilé un short hyper-moulant qui mettait en valeur ses formes idéales et dessinait un sexe des plus ravissants, que j’aurais volontiers goûté.

Je m’étais attendu à une certaine réticence de Juliette, mais la présence d’Audrey semblait la ravir. Elles étaient même complices, profitant de leur supériorité numérique pour me taquiner.

Le repas fut bien arrosé. Jem’étonnai de la quantité de vin que Juliette avait su absorber, elle qui d’ordinaire ne boit jamais plus d’un verre pendant les repas. Audrey l’avait suivie et lorsque la 3ème bouteille de vin fut vidée, elle réclama un digestif. Les 45° de la liqueur de framboise ne semblaient pas l’effrayer. Comme Juliette hésitait, Audrey but une gorgée, avança ses lèvres vers elle et déposa le liquidealcoolisé dans la bouche de ma compagne. Elle recommença l’opération plusieurs fois, accompagnant la transmission du liquide par sa langue qui venait envahir la bouche de Juliette.

J’engloutissais un verre à chaque voyage d’Audrey et au bout du cinquième, je commençai à être sévèrement excité par le contact buccal de ces deux femmes excitantes. Audrey décida soudain de quitter son haut, puis débarrassaJuliette du sien. Sa bouche empesée d’alcool flattait maintenant la poitrine plantureuse de ma maîtresse. Elle engageait Juliette à caresser ses seins tout ronds, mais cette dernière était maladroite, intimidée.

Enfin, notre amante fortuite se leva pour se mettre nue. Elle avait un petit cul des plus ravissants, sur la fesse gauche duquel avait été tatouée une rose des vents, de quatre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le penis
  • Le pénis
  • Les penis
  • penis
  • les penis
  • Le penis
  • Penis
  • penis

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !