pensée greco latine

Pages: 5 (1157 mots) Publié le: 3 janvier 2015
« L’héritage de la pensée gréco-latine »
 

Le programme de la première année en culture générale est formé de neuf thèmes , il est commun
aux différentes voies ( scientifique, économique, technologique) . Il suppose une approche
historique et notionnelle appuyée sur l’étude d’œuvres précises appartenant soit au champ de la
philosophie, soit à celui de la littérature. .)

Le premier de cesthèmes invite à mesurer l’héritage, c’est-à-dire ce qui nous a été transmis par
les Anciens , les Grecs et les Romains. Mais il s’agit de l’héritage de la Pensée et non du
patrimoine artistique ou bien linguistique, ce qui suppose nécessairement un rapide survol de la
Pensée Antique.
1. Le langage du Mythe et le Temps des Héros

La pensée antique s’exprime d’abord au moyen du mythe. Ce quel’on retient le plus souvent de
l’Antiquité , ce sont les récits mythologiques associés aux Dieux de l’Olympe , aux héros , Hercule,
Achille, Jason, Persée, Thésée …Et il est extrêmement important de ranimer ses souvenirs de
jeunesse ou alors de se familiariser avec ces principaux mythes. Rien n’est plus utile – et au fond
plus agréable – que de débuter les vacances par la lecture de cesprincipaux mythes . Les
ouvrages qui les rapportent sont nombreux. Celui d’Edith Hamilton ( La mythologie : Ses Dieux,
ses héros, ses légendes chez Marabout) est le plus souvent recommandé en prépa.

Le mythe est donc un bref récit fictif qui mettant en scène des créatures surnaturelles renvoie à un
Temps originel, celui de la Fondation de la communauté, un Temps Sacré :

Le mythe est censéexprimer la vérité absolue, parce qu’il raconte une histoire sacrée, c’est-à-dire
une révolution transhumaine qui a lieu à l’aube du grand temps, dans le temps sacré des
commencements. Étant sacré et réel, ce mythe devient exemplaire et par conséquent répétable,
car il sert de modèle et conjointement de justification à tous les autres humains.

Mircéa Eliade dans Mythe, Rêve, Mystère.
Le mythen’est donc pas une simple parole mensongère, trompeuse – opposée au logos , parole
de vérité – ; il est porteur lui aussi d’une vérité mais qu’il faut interpréter , construire . De fait, la
connaissance des mythes donne souvent l’occasion de rédiger des introductions de dissertation
assez pertinentes ( exemple : la figure mythologique d’Hermès, dieu du commerce mais aussi dieu
des voleurs, permet deprésenter d’emblée l’ambivalence de tout échange ou plus précisément le
soupçon qui travaille toute relation d’échange qui redoute l’asymétrie, l’échange est-il vraiment
équitable ? Ne suis-je pas trompé par celui avec qui j’échange ? Et pourtant j’ai besoin de cet
échange…)
2. L’invention de l’Histoire et de la Philosophie

Contre cette parole fictive, détentrice d’un sens second et parconséquent instable, s’élaborent
deux paroles de vérité « immédiate », celle qui porte sur la réalité passée , l’Histoire, et celle qui dit
ce qui précisément échappe à l’Histoire, ce qui a valeur anhistorique, la Philosophie.

Hérodote , le « Père de l’Histoire » ( Cicéron), invente en effet le mot et la chose au Vème siècle
avant JC dans une œuvre intitulée Historia, en français L’Enquête ,d’un terme qui en grec signifie
« celui qui sait ». L’Histoire propose alors un récit des évènements du passé, pour que les
hommes n’oublient pas.


Voici comment débute le texte :

Hérodote d’Halicarnasse présente ici les résultats de son Enquête afin que le temps n’abolisse pas
le souvenir des actions des hommes et que les grands exploits accomplis soit par les Grecs, soit
par les Barbares,ne tombent pas dans l’oubli ; il donne aussi la raison du conflit qui mit ces deux
peuples aux prises.

On notera plusieurs points essentiels :

- Hérodote commence par s’identifier, par informer son lecteur sur son origine : cette parole doit
être « située » , elle a une source, un homme qui a été constitué par une culture, une langue, des
préjugés. C’est une façon déjà d’insister sur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mythologie gréco-latine
  • antiquité greco-latine, recherches
  • Mythologie gréco-latine
  • L'héritage de la pensée grecque et latine
  • Quelles œuvres gréco- latines ont influencé la littérature européenne ?
  • Greco
  • Greco-romaine
  • latin

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !