Pensée politique

1370 mots 6 pages
Pensée politique ancienne et moderne

Faire le commentaire d’un de ces textes ou bien choisir un sujet transversal.

Platon, Lettre 7
Machiavel, Le prince.
John Lock, Lettres sur la tolérance.
Rousseau, Discours sur les origines des inégalités.

La grande question: l’homme est-il véritablement un animal politique? Ou bien un homo eoconomicus?
Confrontation des anciens et des modernes.
De la liberté des anciens, 1816
Le holisme s’oppose à l’individiualisme. Benjamin Constant dit que la société antique est holiste, la société a le pas sur l’individu, alors que la société moderne place la jouissance des individus avant tout.

Rousseau critique le progrès, c’est pour lui une sorte de décadence.

Platon a transformé la philo en métaphysique.
Théorie des Idées de Platon.
Le monde supra sensible et le monde sublunaire. Allégorie de la caverne.
Nécessité d’appréhender d’une nouvelle façon le pouvoir.

Nietzsche dit Platon est un chrétien avant la lettre. La métaphysique dévalu la vie.
Par ll’intermédiaire de Plotin et Augustin, le christianisme s’est approprié la prépondérance du céleste sur le terrestre, avec donc pour conséquence la dévaluation du politique (imperfection à cause du péché). La cité de Dieu d’Augustin défend cette thèse.

La démocratie athénienne est honnie par Platon.
Platon n’est pas un contemplatif.

La pensée de Platon prend ses distances, il fonde l’académie.
Avec Les lois, Platon s’ouvre au réalisme.

Alfred Whit Head dit que tout la philosophie n’est qu’un commentaire marginal du texte de Platon.

Le réquisitoire contre l’Athènes démocratique:
Pour Platon, Athènes est une cité déréglée. L’évènement déclencheur et la mort de Socrate (auquel Platon avait été attaché pendant 8 ans) en 399.accusé d’asabeia (l’impiété). Diogènes Laerce dit que Socrate fit un rêve.

Socrate sape l’attachement des citoyens aux lois, en ce sens, il dit que la justice dépasse la loi.
Nous n’avons d’autres maitres que la loi.

en relation

  • La pensee politique
    1618 mots | 7 pages
  • Pensée Politique
    14728 mots | 59 pages
  • Pensée politique
    1648 mots | 7 pages
  • Pensée politique
    31233 mots | 125 pages
  • La pensée politique
    4076 mots | 17 pages
  • Pensee politique
    30050 mots | 121 pages
  • Pensée politique
    1509 mots | 7 pages
  • Pensee politique
    1562 mots | 7 pages
  • Pensée politique
    1611 mots | 7 pages
  • Pensé politique
    3212 mots | 13 pages