Pensées blaise pascal

Pages: 70 (17285 mots) Publié le: 1 septembre 2011
Français / Philosophie 2011-2012 – « La Justice » Pascal – Pensées sur la Justice & Trois Discours

Page |1

Pascal, Pen sée s, ext rait s au p ro g ram m e
Classement Lafuma.
II VANITÉ (13 à 52)
13. Deux visages semblables, dont aucun ne fait rire en particulier font rire ensemble par leur ressemblance. 14. Les vrais chrétiens obéissent aux folies néanmoins, non pas qu'ils respectent lesfolies, mais l'ordre de Dieu qui pour la punition des hommes les a asservis à ces folies. Omnis creatura subjecta est vanitati, liberabitur1. Ainsi saint Thomas explique le lieu de saint Jacques pour la préférence des riches, que s’ils ne le font dans la vue de Dieu ils sortent de l’ordre de la religion. 15. Persée, roi de Macédoine. Paul Émile. On reprochait à Persée de ce qu'il ne se tuait pas.16. Vanité. Qu'une chose aussi visible qu'est la vanité du monde soit si peu connue, que ce soit une chose étrange et surprenante de dire que c'est une sottise de chercher les grandeurs. Cela est admirable. 17. Inconstance et bizarrerie. Ne vivre que de son travail et régner sur le plus puissant état du monde sont choses très opposées. Elles sont unies dans la personne du grand seigneur des Turcs.18. Un bout de capuchon arme 25 000 moines. 19. Il a quatre laquais. 20. Il demeure au-delà de l'eau. 21. Si on est trop jeune on ne juge pas bien, trop vieil de même. Si on n'y songe pas assez, si on y songe trop, on s'entête et on s'en coiffe. Si on considère son ouvrage incontinent après l'avoir fait on en est encore tout prévenu, si trop longtemps après on n'y entre plus. Ainsi les tableauxvus de trop loin et de trop près. Et il n'y a qu'un point indivisible qui soit le véritable lieu. Les autres sont trop près, trop loin, trop haut ou trop bas. La perspective l'assigne dans l'art de la peinture, mais dans la vérité et dans la morale qui l'assignera ? 22. La puissance des mouches, elles gagnent des batailles, empêchent notre âme d'agir, mangent notre corps. 23. Vanité des sciences.La science des choses extérieures ne me consolera pas de l'ignorance de la morale au temps d'affliction, mais la science des mœurs me consolera toujours de l'ignorance des sciences extérieures. 24. Condition de l'homme. Inconstance, ennui, inquiétude. 25. La coutume de voir les rois accompagnés de gardes, de tambours, d'officiers et de toutes les choses qui ploient la machine vers le respect et laterreur fait que leur visage, quand il est quelquefois seul et sans ses accompagnements imprime dans leurs sujets le respect et la terreur parce qu'on ne sépare point dans la pensée leurs personnes d'avec leurs suites qu'on y voit d'ordinaire jointes. Et le monde qui ne sait pas que cet effet vient de cette coutume, croit qu'il vient d'une force naturelle. Et là viennent ces mots : le caractère dela divinité est empreint sur son visage, etc. 26. La puissance des rois est fondée sur la raison et sur la folie du peuple, et bien plus sur la folie. La plus grande et importante chose du monde a pour fondement la faiblesse. Et ce fondement est admirablement sûr, car il n'y a rien de plus que cela, que le peuple sera faible. Ce qui est fondé sur la saine raison est bien mal fondé, comme l'estimede la sagesse. 27. La nature de l'homme n'est pas d'aller toujours; elle a ses allées et venues. La fièvre a ses frissons et ses ardeurs. Et le froid montre aussi bien la grandeur de l'ardeur de la fièvre que le chaud même. Les inventions des hommes de siècle en siècle vont de même, la bonté et la malice du monde en général en est de même. Plerumque gratae principibus vices2. 28. Faiblesse.Toutes les occupations des hommes sont à avoir du bien et ils ne sauraient avoir de titre pour montrer qu'ils le possèdent par justice, car ils n'ont que la fantaisie des hommes, ni force pour le posséder sûrement. Il en est de même de la science. Car la maladie l'ôte. Nous sommes incapables et de vrai et de bien. 29. Ferox gens nullam esse vitam sine armis rati3. Ils aiment mieux la mort que la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Blaise Pascal les pensées
  • Pensées de blaise pascal
  • LES PENSEES Blaise PASCAL
  • Pensées, de blaise pascal
  • Blaise pascal "pensées"
  • Pensées blaise pascal
  • Les pensées de blaise pascal
  • Blaise Pascal, Pensées

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !