Pensez-vous, que l'atmosphère et le paysage urbain ont apporté une dimension nouvelle aux récits ou aux poésies ?

Pages: 5 (1169 mots) Publié le: 22 février 2011
Sujet :

"la cité où l'on erre est devenue le décor où l'homme inscrit sa démarche questionnante.
La rue, les parcs et les circuits que la ville propose à la conscience en quête, sont le lieu
privilégié de cette quête. Erreur, perdition ou trouvaille ".

Pensez-vous, que l'atmosphère et le paysage urbain ont apporté une dimension nouvelle
aux récits ou aux poésies ?

Que faut-il auxpoètes et aux romanciers pour écrire leurs ouvrages ? un paysage naturel
ou un paysage urbain ? Préfèreraient-ils la beauté d'un jour pur et serein ou un jour gris et
bruyant ? Désireraient-ils une chaumière au milieu d'une forêt touffue ou bien un édifice au
milieu d'un espace planté de la main des hommes ?

La liberté de l'écrivain, poète ou romancier, est celle de l'imaginationvisionnaire. C'est elle
qui éclaire la ville ou l'assombrit. Pour Voltaire et Montesquieu la ville est réduite en tant
qu'espace; seuls les intéressent les types de rapports humains qui s'y manifestent, la ville
devient le théâtre où se révèlent le despotisme et la liberté, où s'affrontent le vice et la vertu.
Candide et les Persans de Montesquieu abordent Paris en étrangers, c'est-à-dire enspectateurs : c'est de ce regard extérieur que naît l'efficacité satirique de leur étonnement.
Du Bellay avec "cette ville ancienne" nous fait oublier un instant le contraste entre la
grandeur et la décadence, pour montrer la participation de Rome aux mythes les plus
illustres. Le nom de la ville, le récit qu'elle inspire sont seuls à se jouer du temps. En
assimilant la ville à une déesse, à unefemme, en faisant d'elle un lieu de fécondité où se
conjuguent la terre et les cieux, Du Bellay retrouve les archétypes fondamentaux de la ville
mère et médiatrice. Descartes avec "le philosophe seul dans la ville" trouve l'isolement
propice à ses méditations. Cette solitude, qu sera vécue comme un drame par la conscience
moderne, se trouve lucidement définie dans cette lettre : égoîsmeindifférence, impersonnalité,
absence de communication. C'est le triomphe et la malédiction de la ville. Victor Hugo avec
"Paris à vol d'oiseau" domine la ville, et la réinvente. Le lecteur n'est pas enfermé par
convention, dans le Paris du XV e siècle; au contraire, c'est aux côtés du romancier, dont il
partage le regard, que lui est offerte cette plongée dans le temps et dans l'espace. La villeacquiert, au-delà se sa réalité humaine, une personnalité poétique. Balzac avec "une ville de
province" décrit une ville mais elle est moins préambule décoratif ou documentaire qu'une
tentative de montrer en quoi l'homme est déterminé par son miliei comme son milieu l'est
par lui. La ville n'est pas seulement le théâtre de la vie humaine : elle y joue un rôle actif,
repoussoir ou réceptacle desambitions, miroir vivant des antagonismes. la ville parvenue au
rang de forme visible, de paysage, offre à l'imagination poétique le point de départ des plus
riches métamorphoses. Avec le peintre, le poète a le privilège de fixer la ville dans l'unité
d'un panorama, soit qu' "àvol d'oiseau" il la domine du regard comme Hugo, soit au contraire
qu'il en pénètre les entrailles pour en dévoilerles beautés ou les horreurs secrètes comme
Baudelaire et Zola. Baudelaire avec "les deux crépuscules" évoque deux tableaux parisiens,
ne fige pas la ville dans la clarté rassurante d'un panorama ordonné. Par deux fois, le poète
la saisit à l'instant trouble de la métamorphose quotidienne.Cette transition entre le diurne et
le nocturne dévoile ce que dissimulerait une lumière uniforme : lacohabitation secrète du vice
et du labeur, de la volupté et de l'agonie; la ville est le lieu d'un combat manichéen entre l'ombre
et la clarté, entre la vie et la mort. Zola avec "une ville dans la ville" présente des halles comme
un univers autonome; le roman est exaltation de la cité dans son fonctionnement organique,
dans le grouillement de sa vie secrète, mais déjà la conscience...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les paysages urbains
  • Paysage urbain
  • le paysage urbain
  • Poésie et récit
  • Ville et paysage urbain
  • La france et la dimension urbaine
  • Peut-on parler de paysage urbain?
  • Façades, urbanisme et paysage urbain

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !